Réalisateur : WALKER Pete
Distribution : Artus Films



1976 – date de sortie BR : janvier 2018
Durée : BR104min DVD 100min

**** interdit moins de 16 ans ****

Collection : British Horror
Couleurs
Combo Blu Ray et DVD
Langues : Anglais, Français
Sous-titres : Français
Bonus : La maison des péchés par Alain Petit




Artus film se lance dans le blu ray avec des coffrets qui contiennent aussi un DVD du même film.

Dans Mortelles Confessions, film de Pete Walker, nous découvrons un prêtre aux méthodes peu orthodoxes.
La vie de Jenny va basculer sans qu'elle s'en rende compte à partir du moment où elle tombe par hasard sur un ancien ami d'enfance, Bernard, qui est devenu prêtre. Jenny lui fait part de quelques difficultés, notamment d’ordres amoureux, dans sa vie. L'option de la confession est abordée...
L'idée fait son chemin dans l'esprit de Jenny. Mais manque de chance dans le confessionnal ce jour là, c'est le père Meldrum qui officie. Et ce dernier est plus que de raison intéressé par la confession de la jeune femme, au point de demander des détails sur sa vie amoureuse y compris dans ses moments les plus intimes.
Cet intérêt ne va pas s'arrêter là. Le père Meldrum a un mode de vie inhabituel, avec sa mère et sa servante. Jenny et ses proches vont bien vite en faire les frais...

Ce film sorti en 1976 s'éloigne des classiques en costumes de la Hammer. Même si le film, de part son réalisateur, est un classique de l'horreur britannique, les clins d'œil américains sont aussi nombreux, avec ce qu'il faut de touches personnelles pour ne pas tomber dans le cliché.
Pete Walker n'est pas un débutant en la matière. À ce propos vous pouvez aussi visionner Flagellations (1974), dans la même collection Blu Ray/DVD chez Artus Films.
Le réalisateur sait appliquer une délicate atmosphère à ses films, tout en osant aborder des thèmes sulfureux et subversifs.
S'attaquer à l'image du prêtre de façon aussi frontale, mais avec un traitement qui va crescendo, rend le personnage de Meldrum presque pitoyable, au point qu'il pourrait passer pour une victime de son obsession. Après tout ce prêtre déviant ne souhaite que préserver les règles de la morale, quitte à devoir les enfreindre lui-même de temps en temps.
Mais aucune explication ne pourra jamais justifier un tel comportement.
C'est cet équilibre entre compréhension et réprobation qui rend le film de Pete Walker digne d'intérêt.
Le jeu des acteurs vaut aussi plus qu'un simple coup d'œil. Tous les rôles ont été distribués avec soin. Vous aurez presque l'impression de voir un documentaire. Chaque acteur incarne son personnage à merveille. Talents des uns? Qualité du metteur en scène ? Un peu de tout cela, sans aucun doute.
C'est aussi le choix des costumes et des décors qui rendent l'ensemble crédible.
De quoi se concentrer sur le plus important : faire monter l'angoisse du spectateur.

Artus rend un bel hommage à Pete Walker grâce cette sortie dans un coffret Blu Ray + DVD.



Xavier