Réalisateur : CIVIRANI Osvaldo
Distribution : Artus Films



1964 – date de sortie DVD : septembre 2018
Durée : 82min

Couleurs
Format : Digipack
Langues : Italien, Français
Sous-titres : Français

Bonus :
• Le sauvage et le cruel, par Michel Eloy
• Générique italien
• Diaporama d’affiches et photos
• Film-annonce


Le bateau de Hercule (Mark Forrest) se trouve disloqué par une violente tempête, et le reste de l’équipage est décimé. Hercule se réveille sur des côtes inconnues. Et pour cause, il se retrouve en plein pays Inca, au beau milieu d’une guerre fratricide qui plus est. Recueilli par Maytha (Giuliano Gemma), Hercule se lit à lui et promet de l’aider à libérer sa sœur du terrible sacrifice auquel la promet leur oncle, adepte du Dieu Soleil. Tout cela dans l’attente de trouver un bateau pour regagner ses terres. En attendant, Hercule découvre donc les coutumes incas (et les lamas !) tout en aidant son ami à regagner son trône.

Autant le dire de suite : ce film accumule les erreurs historiques. Il fait intervenir des personnages de la période de l’invasion de l’Amérique Latine par Pizarro avec un personnage de l’antiquité, à savoir Hercule. D’autre part, Hercule n’a ici que le nom et la force du héros mythologique (même si il attribue la tempête de départ à une possible colère du dieu Neptune). Et il participe en anthropologue à la découverte d’un peuple précolombien en participant à ses danses, ses combats et en découvrant ses coutumes. Au passage, il apprend aux combattants à fabriquer des catapultes. Un bel échange culturel et chronologique qui tiendra tout le long du film.
Ensuite, on alterne entre les danses rituelles de sacrifice, le sauvetage d’une demoiselle en détresse, les combats au corps à corps, les danses de victoire, les préparatifs de guerre et les combats au corps à corps (oui ils reviennent parce qu’on est dans un péplum). Les scènes sont un peu trop longues à chaque fois pour nous permettre d’entrer dans une aventure dynamique. Reste un Giuliano Gemma en inca bodybuildé qui vaut le détour !


Tiphaine