The Man With The Magic BoxAnnée de sortie : 2017

Réalisateur : KOX Bodo



Produit en 2017 en Pologne

Présenté en Compétition Internationale au Festival International de Science Fiction de Nantes, Utopiales 2018 – Mention Spéciale du Jury

Durée : 1h43

Long-métrage projeté en présence du réalisateur Bodo Kox qui a expliqué qu'il faisait de la SF sans avoir l'air d'en faire, cela permet d'éviter de nombreuses contraintes budgétaires.

The Man With The Magic Box est une belle histoire de Sf romantique avec un traitement singulier qui fait tout son intérêt.
Nous sommes à Varsovie en 2030. Un simple concierge d'une grosse société, Adam, se lance dans un jeu amoureux avec une certaine Gloria, une vamp très séduisante, aguicheuse et si distante, du service RH. Tout les oppose, et tout les attire. Il n’y a bien que Sebastian, un autre concierge, très excentrique au point de vivre dans un placard, pour tenter de dissuader Adam de tenter quoi que ce soit avec Gloria. Mais rien n'y fait. Il faut dire que Sebastian n'est pas à proprement parler un modèle du genre en ce qui concerne les rapports humains. Mais est-ce vraiment de sa faute ?
Les choses ne vont pas se passer comme prévu, suite à l'utilisation d'un vieux poste de radio à lampe, qui a la particularité de permettre de voyager dans le temps !

Une histoire d'amour qui influence les flèches du destin, au point d'interférer sur le temps lui même ? Un choix esthétique très léché dans les décors, les costumes, les coiffures... Tout est crédible à 100% c'est ce qui agréable. Nous pouvons nous laisser porter par cette aventure hors du temps, par les destinées des deux amoureux. Tous les événements autour n’existent que pour porter sur relation on ne peut plus délicate, en raison des barrières sociales et temporelles.
Mais rien 'n'est perdu. Comme le veut l'adage « Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ».


Xavier