Salle :  
Ville : Clisson

Lien vers la journée de vendredi : hellfest vendredi

Pour voir toutes nos photos du samedi: lien photos samedi

Samedi matin : réveil difficile. Nuit courte. Grosse motivation car ce soir, c’est Aérosmith en tête d’affiche, un groupe que j’apprécie depuis longtemps et que je n’ai jamais pu voir en concert.

Voici quelques photos des festivaliers que nous avons croisés :





Début des hostilités musicales sous la tente Altar Temple pour se protéger du soleil, qui s’annonce encore comme très présent aujourd’hui.



Nefarium : Très bon. Efficace avec leur True black métal. Un soin a été apporté de leur part à leurs beaux costumes, leurs masques et leurs peintures. Voir un groupe de cette qualité ouvrir à 10h30 le Hellfest démontre que la qualité s’est encore élevée d’un niveau cette année.



Mercyless : Death bien traditionnel. Lourd, puissant avec un chant qui vient du fond de la gorge. Tout ce qu'il faut.



Of mice and men : Le nom du groupe me disait quelque chose, mais sans vraiment pouvoir m’en souvenir précisément. Of mice and men offre du metalcore plombé. J'ai pris une très grosse même claque. Un son énorme. Un gros jeu avec le public comme souvent avec les groupe de ce style musical. Of mice and men impose le respect.
L'alternance des 2 chants donne très bien. Je me souviendrai longtemps de leur concert.



Lez zeppelin : Belle prestation des 4 new-yorkaises. Elles sont connues pour leurs concerts depuis de nombreuses années, ce qui motive le public à se déplacer aussi bien pour entendre les titres de Led Zeppelin que pour les voir. Le show du Hellfest fut court, mais l'essentiel était là, notamment le solo de guitare avec un archer.
Le public était forcément frustré après seulement 30 minutes. Mais que voulez vous, Stairway to heaven dure 8 minutes à lui tout seul. Et pour les amateurs de Lez Zeppelin ou de Led Zeppelin, les filles donnaient un concert le dimanche soir à Paris. Disons que leur passage au Hellfest était un teaser pour nous donner envie d’aller les revoir lors d’une de leur prochaine tournée.
Pour en savoir d’avantage sur le groupe, vous pouvez écouter l’interview de Steph Paynes (guitare).


Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw.Lez.Zeppelin.Hellfest.2014.mp3



Borgne : Voila un groupe de Black Metal que je ne connaissais pas. J’ai eu des frissons en les voyant. Leur musique fait aussi froid dans le dos.


Supuration : Le groupe n’a rien à prouver à personne. Leur musique est accrocheuse et puissante. J’apprécie beaucoup.

Je suis ensuite allé enregistrer d’autres interviews jusqu’à 16h30. Le temps de me frayer un chemin devant la Main Stage et c’était déjà l’heure d’écouter Extreme



Extreme : Le grand retour. Ça bouge, le son est bon y a rien à dire, mais le public n'y est pas vraiment. Il faut dire que cela fait plusieurs années que le groupe n’a rien sorti de nouveau. Pour vous rendre compte, Extreme est actuellement en tournée qui porte le titre de « EXTREME PORNOGRAFFITTI LIVE 2014 WORLD TOUR ». Le problème : A part la ballade more than words, qui doit être le seul titre à passer encore à la radio, tout le monde a oublié cet album qui est pourtant un classique. Ça reste un bon moment.



Dagoba: Les marseillais font toujours sensation lors de leurs venues au Hellfest. Je peux vous affirmer qu’une fois encore ils ont marqué les mémoires.
Pour vous en convaincre, plus efficace que des mots, allez regarder leur concert sur le site d’Arte.tv : http://concert.arte.tv/fr/dagoba-au-hellfest
Avec un extrait mémorable, le plus long Wall of death que j’ai vu : http://www.youtube.com/watch?v=73d8pMnMbKg

Incroyable de puissance pour ce groupe qui est resté très accessible. Il suffit d'écouter l'interview pour s'en rendre compte au cas ou vous auriez l'audace d'avoir un doute sur le sujet. Énorme respect pour ce groupe qui soigne son public. Bravo messieurs encore une fois.


Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw.Dagoba.Hellfest.2014.mp3


Status Quo: Les grands pères sont de sortie ce soir. C'est carré, y a pas à dire. C'est agréable pour cette fin de journée ensoleillée.


Une petite pause pour reprendre des forces.
J'ai mangé avec 3 gars qui viennent d'Israël dont 1 uniquement pour le festival. Car la renommée du Hellfest est bien internationale. C'est incroyable de voir des métaleux venir de si loin. Ça fait plaisir de savoir qu’ils ont choisi le Hellfest !



Hatebreed: ultra sec et corrosif comme ils savent faire. Tout ce que nous aimons.


Soulfly : Max Cavalera est toujours aussi présent sur scène. Il faut bien avouer qu’il a un très gros charisme. Il est là pour se faire plaisir et donner le maximum au public. Désolé pour Sepultura, mais Max Cavalera est bien plus plaisant à voir et entendre. Le concert n’aura pas été de tout repos pour moi. J’ai pris de la bière et du vin rouge sur moi. Forcément, quand tout le monde se met à sauter en même temps, les pichets volent aussi. C’est pas facile d’être festivalier des fois !

Deep Purple: le groupe a assuré son show comme toujours, pas de surprise. J’avais eu l’occasion de les voir en concert, il y a quelques années, ils sont toujours aussi en forme. Un concert plaisant.
En fait, j’aurais préféré pouvoir aller assister au concert d’Eluveitie, mais la foule est tellement compacte que si j’avais eu l’idée de bouger, je n’aurais jamais pu revenir au même endroit pour voir Aerosmith. Pour me consoler, Arte.tv a mis en ligne le concert des suisses (http://concert.arte.tv/fr/eluveitie-au-hellfest ).




Aerosmith : Quelle classe ! J'attendais beaucoup, j'ai reçu bien plus.
Une complicité incroyable avec le public. Une interprétation phénoménale.
Un immense plaisir. Voilà comment je pourrais résumer ce concert d’Aerosmith. J’étais situé au bout de l’avancée de scène. C'est-à-dire à 3 mètres des musiciens. Le show était phénoménal. Cela valait le coup d’avoir attendu une bonne partie de l’après midi.
Le spectacle que nous a offert Steve Tyler est improbable. Il est allé taper dans des mains comme beaucoup, mais ce qui m’a marqué, c’est lorsqu’il a pris l’iphone d’une fille, s’est filmé avec en compagnie de Joe Perry et l’a redonné à sa propriétaire. Je pense qu’elle est la fan d’Aerosmith la plus heureuse qui soit désormais ! Tentez de retrouver la vidéo sur internet si vous voulez, ça doit être amusant à voir.

Petit coup de gueule au passage contre certains festivaliers : Je me suis retrouvé avant le concert à côté de gros crétins qui ont refusé de laisser passer les gens devant eux. Je comprends qu’il est agaçant de voir arriver au dernier moment des fans, qui poussent, qui crient, etc. Mais c’est le principe dans un festival. Et ça se passe toujours très bien. Sauf cette fois, les hommes et les femmes qui étaient là ont failli se taper dessus ! Je comprends que la chaleur excite un peu, mais tout de même, nous sommes tous là pour passer un bon moment.
J’ai choisi de me décaler un peu pour éviter de rester à côté d’eux, ce qui m’a permis de voir dans les meilleures conditions qui soit Aerosmith.



Avenged Sevenfold : J’avais bien aimé leur album Nightmare, enregistré avec Mike Portnoy. Je m’attendais à avoir le même frisson en les voyant sur scène.
Comment le dire poliment ? J’ai assisté au concert le plus pitoyable de ma vie. Le groupe se ballade de long en large de la scène, en prenant des poses, avec des sourires travaillés pour faire de jolies photos. Mais il ne se passe rien, aucune émotion. Tout est travaillé, policé, étudié. C’était nul. Un concert on ne peut plus décevant.

Lien vers la journée de dimanche : lien journée dimanche