Salle : Cité des congres
Ville : Nantes

C'est avec un plaisir non feint que nous nous retrouvons une fois encore à la Cité des congres de Nantes pour la 16eme éditions des Utopiales ; LE rendez vous des amateurs de science et de fiction sous toutes ces formes.
Le cinéma, la littérature, les bandes dessinées, les jeux, les expériences scientifiques... C'est tout cela que nous aimons retrouver aux Utopiales.


Cette année, le thème est Intelligence(s). Vaste programme en perspective avec des conférences aux titres alléchants. Si vous en avez manqué certaines allez faire un tour sur le forum d'Actu Sf qui a tout enregistré comme à son habitude. http://www.actusf.com/forum/utopiales.2014

Tout commence en entrant dans la Cité des congres par l'exposition consacrée à l'artiste responsable de l'affiche. Cette année, c'est Chris Foss, illustrateur de génie, dont le travail a influencé tous les dessinateurs actuels.


Il est extrêmement passionnant de voir des originaux de cet artiste talentueux, qui depuis des décennies nous faite rêver en donnant à nos yeux une concrétisation des rêves des romanciers les plus fous.



Le plaisir se prolonge ensuite avec une exposition consacrée aux "enfants de Chris Foss" : ces artistes qui ont été influencés par le travail du maître avant de devenir des exemples à leur tour: Manchu, Alexis Briclot...
Si certains ont un style très proche, d'autres s'en éloignent. Mais tous se retrouvent dans leur capacité de donner vie à nos fantasmes futuristes.




Dans le fond de la salle, une immense exposition consacrée à François Bourgeon. Vous y retrouverez de nombreux dessins, qui seront un régal pour les yeux.




Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw-Utopiales.2014-Francois.Bourgeon.mp3



Petite curiosité, mis sous vitrine, un objet rare : la malle de voyage de Jules Verne, récemment acquise par le musée consacré à l’écrivain.


Et une maquette au 1/30e du Saint Michel III, réalisée par Bruno Landry. A vous de laisser libre cours à votre imagination devant ces objets qui sont de belles invitations au voyage. Avec en fond, une fresque qui avait été réalisée en 2005 aux utopiales.


Film du soir, présenté dans la Compétition Internationale de Longs Métrages : Tusk de Kevin Smith.



Un podcasteur américain se rend au Canada pour interviewer "the kill Bill kid".
Alors qu'il se morfond dans un bar, il tombe sur une annonce surprenante : un vieil homme propose de louer une partie de sa maison à qui souhaite entendre ses anecdotes de voyage. Le pauvre homme est cloué sur un fauteuil roulant et cherche un peu de compagnie après une vie haute en couleurs. Notre podcasteur y voit un très bon sujet pour ses prochaines émissions.
Mais une fois arrivé sur place, si son hôte a bien des histoires à raconter, il a aussi une passion sans limite pour les morses. C'est alors que l'horreur commence.
Cette comédie horrifique de Kevin Smith est un film hors norme qui ne pourra laisser personne indifférent.
Vous allez rire devant Wallace, ce podcasteur détendu qui se moque de tout et n'importe qui ou n'importe quoi. Avec son humour très spécial qui se retrouve dans le titre de son émission : notsee.com, ce qui en anglais provoque une ambiguïté à la prononciation, notsee/nazi.
Personnage attachant et drôle, qui est aussi prétentieux et désagréable par moment, avec sa copine ou avec les filles de la supérette qu'il croise.
Pour autant, il semble très proche de la réalité.
Les situations sont invraisemblables et restent crédibles grâce à une sorte de : "c'est pas de chance" ou de "et pourquoi pas" qui vous viendra à l'esprit tout au long du film.
Il pourrait s'agir d'un documentaire. C'est la grande force de cette parodie horrifique.
Vous mettre mal à l'aise tout en vous faisant rire. Avec un petit côté voyeur qui est exploité à outrance sur toutes les plates formes de vidéo en ligne et autres photos volées qui existent sur internet.
Car au delà de l'image que vous renvoi l'écran, c'est bien une critique ne tout notre système de vie occidentale qui se déroule sous nos yeux. Avec justesse, Kevin Smith appuie là où ça pourrait faire mal, mais en douceur. Il n'est pas là pour vous proposer une opération à coeur ouvert, juste une petite fessée aux orties, pour vous souvenir que cela démange de temps en temps. Et que vous devez vivre avec.
L'excentricité des acteurs fait très bien passer le message avec un second degré permanent. Un jeu d'acteurs incroyable, qui donne une efficacité très appréciable à Tusk.
Pour la partie horrifique du film, Kevin Smith reste toujours à la limite. C'est la raison pour laquelle le film est interdit aux moins de 12 ans et non pas 16. Il nous fait souffrir en imaginant ce qui s'est passé, par exemple en filmant les instruments chirurgicaux ensanglantés, mais vous ne verrez pas l'opération à l'image. Cela permet de rester sur une impression de malaise, sans être insupportable. De cette façon, le spectateur n'est pas pris en otage avec des images insoutenables et choquantes. A chacun de se faire peur lui même et d'imaginer ce qui s'est passé.
Cela montre le talent de Kevin Smith qui trouve un équilibre précaire entre humour et horreur.
Tusk est un film différent, qui ne peut laisser personne insensible. Il y a fort à parier que le film fera débat lors de sa sortie. Nous vous incitons à aller le voir pour vous faire votre propre avis, vous allez être surpris de vous retrouver à aimer et défendre ce film dérangeant et drôle, qui sort des sentiers battus et bouleverse les codes.
Une belle découverte. Merci aux Utopiales pour ce choc émotionnel.



En marge du festival, nous avons rencontré Anaé, chanteuse du groupe de métal Adrana et professeur de chant pour la chorale geek « The Big Band Choir » http://anaeofficial.com/

Son interview en intégralité :
Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw-Utopiales.2014-Anae.mp3

Uniquement la partie sur la chorale geek :
Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw-Utopiales.2014-Anae-ChoraleGeek.mp3

Uniquement la partie sur Adrana :
Pour écouter l'interview :
Pour télécharger l'interview: itw-Utopiales.2014-Anae-Adrana.mp3

Pour voir l’ensemble de nos photos : album photos Utopiales 2014

lien vendredi