Salle : Espace Gentiana
Ville : Tours (37)

WINTERFALLNIGHT #1: Beyond The Styx + Worms Eat Her + Born to Burn + Show Me Your Universe





https://www.facebook.com/events/921408767950919/


Show Me Your Universe : une découverte du groupe pour moi.



La première sensation que vous aurez : du hardcore lourd, avec un son très grave, un tempo assez lent. Puis votre oreille percevra au milieu une mélodie qui se détache de la guitare solo, qui par instant s'éclate sous une déferlante supersonique. Le contraste est une bonne idée, dommage que le son de la guitare ne soit pas un peu plus mis en avant à ces moments là. Car derrière la batterie, la basse et la guitare rythmique, ce n'est pas facile de se faire entendre.
L'envie est bien là, pour Show Me Your Universe. Reste à bouger un peu plus, ce qui viendra avec l'expérience. En tout cas des bases solides ont été posées. A suivre.

Pour écouter l'interview :

Pour télécharger l'interview: itw.show.me.your.universe.2015.mp3


Born To Burn : le groupe joue à domicile.



D'ailleurs, les excités du premier rang s'en donnent à cœur joie. Le groupe balance sans coup faiblir son métal, avec des breaks lourds à souhait. Un son bien grave, pour vous faire bouger les poumons mais contre votre gré! Voilà ce qui vous attend dans un concert de Born To Burn. Même les plus jeunes savent que ce groupe vaut le déplacement.
Sans un grand jeu scénique, Born To Burn sait faire réagir les plus motivés.
Rapidité d'exécution, puissance et bonne humeur, voilà comment il est possible de résumer un set de Born to Burn.
Avec une fin de concert très chaude sur les reprises de Sepultura avec Roots Bloody Roots et Chaos AD
Il ne reste plus maintenant pour le groupe qui a déjà bien sillonné les routes de France de s'attaquer à l'enregistrement d'un album.

Pour écouter l'interview :

Pour télécharger l'interview: itw.born.to.burn.2015.mp3


Worms Eat Her : le groupe vient pour la 3ème fois à Tours.




Les nantais sont là pour se faire plaisir, mais visiblement ils ont un peu la poisse : police sur le trajet, corde qui se casse... Mais rien ne les arrête pour autant. Ils sont sur scène pour nous en mettre plein les oreilles, avec un métal agressif. Emmener par un chanteur aussi charismatique qu'il est tatoué, Worms Eat Her est aussi technique que violent. Avantage indéniable, le bassiste chante, ce qui donne plus de relief et de rythme à leurs compositions.
Pour ce set, nous avons eu le plaisir d'entendre plusieurs de leurs nouvelles compositions. Toujours très percutant le groupe ne s'en laisse jamais compter. Maniant l'humour et l'autodérision, Worms Eat Her est là pour faire du bruit. C'est chose faite une fois de plus.

Pour écouter l'interview :

Pour télécharger l'interview: itw.worms.eat.her.2015.mp3


Beyond The Styx : comme à son habitude le groupe se donne à fond sur scène.



Avec Émile qui nous distille ses coups de gueule et ses remerciements entre les morceaux. Le but est toujours le même pour Beyond The Styx, nous réveiller pour nous obliger à voir le monde qui nous entoure tel qu'il est.
Cela se passe dans la violence de leurs morceaux, dans l'énergie qu'ils laissent sur scène. Et tout fonctionne grâce à ce qu'ils reçoivent en retour du public.



Le message est bien passé, me semble-t-il. En tout cas il a été clairement envoyé par Beyond The Styx. Pour les avoir vu plusieurs fois maintenant et bien connaître leur dernier album, leur prestation a été à la hauteur de leur dernière production. Merci à eux de se défoncer autant pour être des locomotives de la scène locale et entraîner dans leur sillage un maximum de monde. Venez les rejoindre, pour les soutenir, encore et encore.

Pour écouter l'interview :

Pour télécharger l'interview: itw.beyond.the.styx.2015.mp3


Une belle soirée, qui aurait mérité un peu plus de spectateurs.
Mais nous ne retiendrons qu'une chose de ce dernier concert de 2015 à Tours : la puissance était de mise.
Bravo à tous les groupes.