Salle : Le Temps Machine
Ville : Joué-lèes-Tours (37)


Pour cette release party du nouvel album de Sybernetyks, nous sommes accueillis dans la configuration club du Temps Machine. Ambiance intime au programme.
C'est devant une salle presque comble que Holding Sand a ouvert. Avec une belle set list comme vous pouvez le constater.



Le groupe débute avec un titre instrumental pour mettre tout le monde doucement dans l'ambiance.
Puis Clément arrive et les choses sérieuses commencent.
Avec un son brut dans le sens où nous pouvons entendre les amplis en direct si nous nous mettons devant la scène, le groupe se livre tel qu'il est : sans fioriture ni artifice.


Le résultat est poignant. Sans se prendre la tête, Holding Sand nous offre un bon moment musical. Rempli d'énergie et de sensibilité.
Avec au passage quelques discours sur l'actualité, notamment les élections américaines, le souvenir des attentats du 13 novembre...


Et pour clôturer le concert l'arrivée d'un guest à la trompette. Une belle surprise musicale, qui se marie très bien avec le hardcore du groupe, aussi incroyable que cela puisse paraître.



C'est l'occasion aussi pour Holding Sand de nous dire qu'ils se produiront le samedi 25 novembre à la bibliothèque de Tours pour un concert spécial (vous pouvez vous en douter vu l'endroit où cela va se passer).
Comme à son habitude j'ai l'impression, le groupe finit dans le public (le guitariste et le chanteur). Car Holding Sand a toujours aimé cette proximité si importante.
Belle entrée en matière pour cette release party.

Pour écouter l'interview du groupe :

Pour télécharger l'interview: itw.Holding.Sand-11.2016.mp3


Puis Sybernetyks est arrivé pour nous permettre d'entendre leurs derniers titres et quelques anciens également.



Quel plaisir de pouvoir entendre en live leurs nouvelles compositions si vite. Le groupe joue en famille si l'on peut dire. Une centaine de personne sont là pour soutenir le groupe qui enchaîne sans faiblir ses morceaux. Avec un bon gros son qui envoie bien fort. C'est comme vous vous en doutez encore mieux que sur l'album, qui lui-même vaut le détour (pour lire notre chronique : lien ici).
Les nouveaux titres sont vraiment bien pêchus.



Le mélange machine, son atmosphérique et gros riffs est toujours plus appréciable en concert.
Le groupe s'amuse comme le dit Paul juste avant de demander au public de poser pour une photo.



Avec pour clôturer le concert Dream Machine, titre qui se retrouve également en dernière position sur l'album.
Mais c'était sans compter sur le public qui a demandé un rappel comme nous pouvions nous y attendre.
Un bien beau et bon concert. De bonnes conditions sonores pour apprécier la musique de ce groupe qui vient de sortir un excellent album.
Merci à eux pour l'organisation de cette release party.

Pour écouter l'interview :

Pour télécharger l'interview: itw-Sybernetyks.11.2016.mp3

Xavier