Japan Tours Festival 2020Date : 28-20-2020

Salle : Parc des expositions
Ville : Tours (37)



Vendredi :
Nous sommes arrivés en fin de journée pour assister au concert d’Entropy Zero. 
Et juste avant que le concert ne débute, nous nous sommes intéressés à une démonstration de jujitsu - self défense, dans l’arène de combat. Rigueur et détente au programme. Le public pouvait se mélanger aux pratiquants du club pour quelques échanges dans la bonne humeur. Et quand le professeur entre en scène, c'est dans un silence respectueux que tout le monde l'observe.



Petit bémol sur l'organisation : La présence de food-truck tout autour de la scène principale et de l’arène de combat (l'année dernière, cette dernière elle était bien mieux située et plus visible). Bienvenue dans les odeurs de nourriture grasse, ce qui ne met pas en appétit, loin de là. Pas très agréable tout ça. Avec des animations qui se chevauchent. Vous pouviez regarder le concert d’Entropy Zero et la démonstration de quidditch en même temps !?!?!?  Avec l'assurance de ressortir avec des vêtements qui sentent le sucre et l'huile chaude.
 
Le concert d’Entropy Zero a été un vrai plaisir. Nous avions déjà beaucoup apprécié leur album. Le son du live avec l'utilisation des vidéos en fond de scène donne une autre dimension à leur métal influencé par la science fiction d’Akira, d'Evangelion, de Ghost in the shell ou de Dune pour ne citer que quelques références projetées derrière le duo (oui c'est formation réduite ce soir pour le groupe).



Un set simple mais pas minimaliste du tout. Leur musique vous transporte dans des univers lointains d’un point de vue temporel et/ou spatial. 
 Ces sons très froids et riches , vous plongent dans leur monde. 



Il aurait été appréciable d’avoir plus de public pour d’avantage d’ambiance mais les conditions ne sont pas simples (épidémie de covid-19 + Vendredi soir + Premier jour + fin de navette avant la fin du concert…).
Une idée que nous proposons aux organisateurs : continuer le vendredi avec une soirée musicale avec des djs etc. De cette façon le public s’amusera dès la première soirée du festival et les food-truck bénéficieraient de clients toute la nuit. Rien de mieux pour mettre tous le monde en forme.  
Avec en dernier titre une reprise de Depeche Mode revue à la manière d’Entropy Zero. Un concert parfait.  

Merci à eux d’avoir joué le jeu de bout en bout. 

http://entropyzero.fr
https://www.facebook.com/Entropy.Zero.official/

Pour en savoir d'avantage sur le groupe : vous pouvez écouter leur interview :
 
Pour télécharger l'interview: itw.EntropyZero.28.02.2020.mp3







Samedi :



Beaucoup de monde dans les gradins pour le concours de Cosplay individuel. Petit rappel, les prix sont très généreux (voyage au Japon, console de jeu, etc). Et comme vous avez différentes catégories qui sont proposées entre le classement pour Japan Tours et la participation facultative pour une qualification pour la coupe de France, cela multiplie vos chances de succès.




De quoi vous faire plaisir et repartir avec un très beau souvenir, même si vous n'êtes pas sur la plus haute marche du podium.




Résultat du Concours Cosplay Samedi :
1ère place : Zelda de Zelda : Breath of the Wild par Lily & Shinosan Cosplay
2ème place : Altanna de Aquaman par Chouchou geek art
3ème place : Ciri de The Witcher 3 par Celkae-cosplay
Coup de coeur du jury : Bravat Sky de Black Butler par A Girl With No Identity
Prix espoir : Ahri de League of Legends en skin Arcade par Mitsuki Cosplay&Créations
Coupe de France de Cosplay :
Représentant de la région Centre Val de Loire : Violet Evergarden par Seika Cosplayy
Dauphin de la selection : Glade Lord de Total War Warhammer par Coriolan's workshop
Finale de la coupe de France au Tgs à Toulouse!  
Si vous voulez vous y mettre, il va falloir apprendre à coudre, par exemple avec Funlab, qui peut vous aider pour de la broderie traditionnelle ou de l'impression 3d.


https://www.facebook.com/FablabTourangeau
 

Côté musique, nous avons découvert Fate Gear : un groupe de filles qui officie dans un style steampunk heavy metal.  
https://www.facebook.com/fategearjapan/



Fate Gear a attiré une bonne partie du public avec des compositions qui varient entre le rock entraînant et un métal bien lourd. Toujours avec beaucoup d’énergie le quintet ne s’en laisse pas compter. Quelques mots en anglais, en français et en japonais pour échanger avec le public.



Une belle surprise pour nous. Des filles ultra lookées et explosives qui offrent un show irréprochable. Les compositions percutent, avec une set list qui alterne les passages rapides avec des titres plus atmosphériques, mais aussi plus plombés. Le groupe assure techniquement avec une vraie dynamique. Ça bouge sur scène !
Associé à cela, un jeu de lumière impressionnant, qui permet de rester concentré sur le concert. Car il faut bien dire que mettre la grande scène au milieu des food truck, c’est pas le mieux. 

Nous avons profité du reste de la journée pour voir les différentes animations proposées et les nombreuses expositions. Impossible de tout faire, de tout voir, de participer aux ateliers. Voici un petit résumé de ce que nous avons pu apprécier. Entre la partie tradition très riche, les jeux, les créateurs et artistes présents, vous aviez l'embarras du choix.  

Comme participer à cette drôle d'animation post-apocalyptique dont nous ne connaîtrons pas les détails: une mission d'exfiltration peut-être ?



Côté dessin, il y avait les lauréats du concours de Manga qui étaient exposés. Le thème de cette année : la Ville de Tours. L'occasion de découvrir de nouveaux talents.



Vous pouviez aussi vous intéresser à des artistes plus traditionnels.




Et les invités de renoms :




Hiroshi Shimizu animateur sur Porco Rosso et Princesse Mononoké, character-designer de la série Megalobox.
Mamoru Yokota, illustrateur et animateur ou directeur de l’animation sur Naruto Shippuden, Death Note ou One Piece : Stampede.
Nobuyoshi Habara a débuté comme animateur et mecha/chara-designer, sur Dancougar ou La Revanche des Gobots. Aujourd’hui il est aussi réalisateur, notamment de Space Battleship Yamato 2202.


L'occasion aussi de voir quelques dessins de série cultes des années 90 (Cobra, Nicky Larson, Ken le survivant)



Côté français, il y avait notamment Miraculous qui était mis en avant.




Et nous avons eu le plaisir de recroiser l'artiste tourangelle Stéphanie Lezziero

https://www.facebook.com/stephanielezzieroillustrationetbd/




Un tout petit aperçu de tradition, avec du sabre et de la danse. Pour avoir discuté avec des festivaliers qui ont un peu participé à un atelier de sabre, nous pouvons vous garantir qu'ils en garderont le souvenir toute leur vie.


ou en toute simplicité, vous détendre en regardant un petit jardin.


Si vous vouliez vous adonner à quelques plaisirs video-ludiques, vous aviez de quoi faire. Entre les consoles en libre services, les bornes d'arcade et les compétitions officielles. Quels que soient votre niveau et vos envies, vous ne pouviez que trouver votre bonheur.




Les dioramas ont toujours un petit effet sur nous. Il faut dire que ceux qui ont été présentés cette année, valaient plus qu'un simple coup d'oeil.



Les fans de MadMax devaient être aux anges avec la présence d'une Interceptor V8 grace à https://www.facebook.com/lastV8.fr, un exemplaire très rare.



Et si vous préfériez les combats à l'ancienne, vous pouviez vous laisser tenter par une démonstration de béhourd peut-être ?







En raison de l'épidémie de Covid 19, les rassemblements de plus de 5000 personnes n'étaient plus possibles le dimanche. Ce qui a contraint le Festival à limiter ses entrées (grosse frustration pour les personnes qui avaient gagné des places et qui n'ont pas eu le venir par exemple, car les invitations étaient refusées à l'entrée).
Nous avons fait le choix de ne pas surcharger le nombre de visiteurs. Nous ne nous sommes pas déplacés sur le festival. Bien dommage de n'avoir pas pu bénéficier d'une journée supplémentaire. Mais quand on voit l'évolution de la pandémie. Ces mesures ne sont rien en comparaisons avec le confinement qui a été décidé par la suite.
Nous souhaitons bonne chance et bon courage à tout le monde pour la suite. Car tous ne pourront très certainement pas se relever financièrement après cette période inédite.


Pour Japan Tours Festival, en tout cas, rendez vous est déjà pris pour le 28/29 février et 1er mars 2021.