Salle : Centre de l'imaginaire arthurien
Ville : Château de Comper en Brocéliande





Liens vers les interviews en bas



VENDREDI



Les rencontres de l’Imaginaire ont débuté dans l’après-midi avec une conférence de la spécialiste des légendes, également Présidente-Fondatrice du Centre de l’Imaginaire Arthurien, Claudine GLOT. Le thème traité, Fantasy et survivances celtiques, a permis de se pencher en profondeur sur l’influence du monde celtique sur la littérature de Fantasy. Cela en reprenant depuis les origines jusqu’à nos jours les différents livres qui traitent de façon plus ou moins avouée des mythes celtiques et arthuriens. Une conférence très intéressante durant laquelle Claudine GLOT a donné à l’auditoire de nouvelles envies de lecture et de relecture.



A 18 heures, c’est dans le cadre merveilleux de la légendaire forêt de Brocéliande que Cécile CORBEL a donné un concert en plein air. Le soleil était au rendez-vous et les notes mélodieuses associées à la légère brise ont fait danser les arbres. Magnifique concert, en effet où la formation a joué des titres classiques présents sur l’album Songbook.1 mais aussi un nouveau titre qui fera partie du tout prochain album de Cécile. Les invitations non seulement au rêve de part les titres évoquant les légendes et les fées mais aussi au voyage furent permanentes avec deux comptines de Turquie et une chanson cajun. Voyage aussi avec le titre sur la fameuse pirate Mary Reid.

Le son de ce concert sylvain était parfait et en totale adéquation avec le cadre. Les bénévoles ayant d’ailleurs arrangé un décors tout en bois et fougères du plus bel effet. La voix douce et mélodieuse de Cécile CORBEL a su enchanter les personnes présentes. Le son cristallin de sa harpe a capté l’attention de tous dès la première chanson. Et ses musiciens (guitare, basse, percussions) l’ont parfaitement accompagnée. Voir Cécile CORBEL en live est d’autant plus intéressant que l’orchestration des titres varie quelque peu de celle des albums. Nous avons ainsi pu apprécier toute la splendeur de son talent.





SAMEDI



Entrée en piste des auteurs, illustrateurs et conteurs en début d’après midi. Les dédicaces sont nombreuses et propices à des échanges sur les techniques de dessins et les inspirations des auteurs. Parmi les personnalités présentes pour les dédicaces: Pierre BORDAGE, Claudine GLOT, Philippe LE GUILLOU, Pierre PEVEL, Séverine PINEAUX, Arthur TENOR, Alex ALICE, Dimitri ARMAND, Nicolas DEMARRE, Jean-Luc ISTIN, Jérôme LERECULEY, Laurent MINY, Thimothée MONTAIGNE, Isabelle SALMON, Nicolas SINER. Et bien sûr, les deux invités d’honneur de ces 5èmes rencontres : Alessandro BARBUCCI et Barbara CANEPA.



Parallèlement, un premier conte illustré en plein air, sous le grand chêne, a eu lieu. Le conteur Tortequesne a puisé dans les légendes irlandaises un conte qui a été visuellement retranscrit par Nicolas SINER. Il s’agit là d’un challenge dans la mesure où l’illustrateur doit aller au rythme du conteur, sans trop dévoiler ce qui va se passer ensuite dans l’histoire mais en ayant fini son illustration au moment où le conteur s’arrête.



Claudine GLOT a redonné sa conférence sur les survivances celtiques dans la fantasy suite aux nombreuses demandes qui lui ont été faites. Il faut dire que cette conférence est extrêmement intéressante, il aurait été dommage de la louper.



Les membres du Centre de l’Imaginaire Arthurien ont également organisé plusieurs visites commentées de leur exposition « Des celtes au roi Arthur » qui se tient au château de Comper jusqu’au 19 octobre 2008. Cette exposition présente différents panneaux explicatifs des mythes celtiques et de la geste arthurienne ainsi que des scènes avec des personnages tailles réelles. A l’occasion des Rencontres de l’Imaginaire, il était possible d’admirer des poupées confectionnées par Virginie ROPARS et des planches ou dessins de plusieurs auteurs présents. Ce qui permet de découvrir le travail des dessinateurs avant l’impression, avec les rajouts de textes, les dessins avec des traces de crayons. C’est toujours aussi intéressant de voir les pages des bds au format originel.



En fin d’après midi, a eu lieu la première partie de la vente aux enchères d’œuvres originales créées pour l’occasion par les illustrateurs invités au profit de l’association Ecoles Diwan et de l’association pour la sauvegarde de Brocéliande.





DIMANCHE



L’ouverture des manifestations s’est faite le matin et les séances de dédicaces ont repris à l’instar des visites commentées de l’exposition « Des celtes au roi Arthur ».



Un cadavre exquis avec plusieurs auteurs a été initié dans la cour du château. Il s’agit d’un exercice toujours impressionnant, notamment lorsque l’on considère la taille du support.



Des combats à l’épée et à la hache et des personnages sur échasses ont également fait leur apparition dans la cour du château. Les costumes étaient particulièrement réussis.



Le débat « Mots et images du dragon » a été lancé. Et deux contes illustrés ont eu lieu. Le premier illustré par Jérôme LERECULEY et le second par Alex ALICE, toujours avec Tortequesne à la narration.



Cette année le festival a voulu être aussi la fête des enfants et leur a proposé un atelier fort sympathique sur le thème « dessine-moi un dragon », animé par des illustrateurs confirmés.



Enfin, une nouvelle vente aux enchères d’œuvres a été réalisée.



Voici des rencontres qui prennent décidément de la maturité pour cette cinquième année et dont le succès ne se dément pas. La volonté affichée des organisateurs pour l’avenir est de s’étendre à encore plus de domaines artistiques et artisanaux d’expression de l’imaginaire. Avec un lieu aussi propice, il serait dommage que ces rencontres ne perdurent pas de longues années. Souhaitons leur longue vie mais aussi de savoir rester à dimension humaine et de continuer à avoir des auteurs et illustrateurs aussi disponibles avec le public, chose qu’il devient de plus en plus difficile à trouver dans un festival.



Un festival dépaysant, culturellement passionnant, musicalement féerique, visuellement marquant. Nous en sommes repartis avec des souvenirs merveilleux.





Les interviews réalisées pendant le festival :

Cécile CORBEL

Claudine GLOT

Virginie ROPARS

Alex ALICE

Dimitri ARMAND

Alessandro BARBUCCI

Jean Luc ISTIN

Thimothée MONTAIGNE