Dust Bowl + Sad + ElipticDate : 02-04-2005

Salle : Salle des fêtes
Ville : Veigné(37)

Le concert organisé à Veigné(37) au profit de Solidarité Sida a débuté à 21h, en raison de l’absence du groupe Dark Poetry.

Début des hostilités avec le groupe parisien de Métal-Gothique « DustBowl » qui a su s’arranger de la faible qualité accoustique de la salle. Ils nous ont servi un set très propre et très intéressant. De très jolies compositions avec un son travaillé. Très agréable. Dommage que la voix du chanteur ait été si desservie par la technique. Et le groupe a su utiliser toute la scène, malgré l’absence d’effet de lumière, ils ont su créer une atmosphère. Ils ont su attirer l’attention du public, qui bien que peu nombreux, s’est montré attentif.

Un groupe à revoir dans de meilleures conditions, pour en apprécier la réelle valeur.



Puis est monté sur scène le groupe de rock « SAD ». Originaire de Dreux, ce groupe qui à l’origine de sa formation jouait avec des guitares électro accoustique, a depuis changé de batteur et joue maintenant avec des guitares électriques. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les compositions ont pris de la puissance et les musiciens de l’assurance. Ils sont très à l’aise sur scène. Et le plaisir qu’ils ont a joué se communique au public qui réagit à chaque note. Une très bonne prestation du groupe. Qui a lui aussi du subir les aléas de la technique, car les plombs de la salle de concert ont sauté au milieu de leur concert. Mais cela ne les a pas découragés. Le batteur assurant l’intermède, le temps que l’électricité revienne. Ils ont terminé leur concert en ayant conquis le public, qui leur a même demandé de rejouer un de leur titre.



Pour finir, ce fut le tour du groupe de rock « Eliptic ». Formé d’une chanteuse, un guitariste, un bassiste et un batteur. Ce groupe a malheureusement commencé à jouer très tard. La voix de la chanteuse saturait sur les enceintes, en raison de la faiblesse de la qualité technique de l’installation. Ce qui m’a fait quitter la salle, où il ne restait qu’une vingtaine de personne.

J’ai trouvé le groupe peu convainquant, mais les conditions n’était pas là pour permettre d’apprécier ce groupe. A revoir donc…





Xavier