Suicidal AngelsLe 02/12/2009

Interview du groupe de Trash Suicidal Angels réalisée par téléphone le 2 décembre 2009 pour la sortie de leur album "Sanctify The Darkness" chez Nuclear Blast.



http://www.myspace.com/suicidalangels



Le son n'est pas très bon, vous pouvez écouter l'interview ou la lire avec sa traduction. ITW-Suicidal-Angels-2009.mp3













LAM : Bonjour Nick,

Suicidal Angels : Bonjour


LaM: Hi Nick,



S A: Hello,

LAM : Tu es chanteur et guitariste dans le groupe Suicidal Angels

Suicidal Angels : Oui, c’est moi.


LaM: You are vocalist and guitar player of the band Suicidal Angels



S A: Yeah That’s me.

LAM :

Sanctify The Darkness est seulement votre second album et vous êtes déjà signé chez Nuclear Blast, comment est-ce arrivé ?

Suicidal Angels :

Il y a eu un concours d’organisé cet été. Ce sont des amis qui nous ont prévenu de l’existence de ce concours organisé par Nuclear Blast. Nous en avons parlé. Nous nous sommes renseigné pour savoir comment nous pouvions nous y inscrire et ce que nous devions faire. Après ça nous avons fait ce qui était nécessaire et nous étions prêts à l’annoncer.

Parfois nous avions un son comme un groupe live. La musique était très puissante au départ, mais nous avons fait une interview et nous voulions gagner ce concours. Plus tard en aout, quand le concours a été ouvert au vote du public, nous avons simplement attendu jusqu’à la fin du mois. Et puis, comme sorti de nulle part, nous avons reçu un e-mail de Nuclear Blast qui nous disait « Hey les gars, vous avez gagnez le prix Rock The Nation. Et bordel, que ce passe-t-il ? Nous sortons de nulle part !


LaM: Sanctify The Darkness is only your second album and you are already sign on Nuclear Blast. How did it happen ?



S A: There was a contest going on in summer. That’s a friend of us let us know that there was a contest going on by Nuclear Blast. We discust of that contest. We just, you know, search to

And how we were supposed to subscribe and what we should do so to participate in that contest. And afterwards we just did what was necessary and we were ready to annonce it you know. Sometimes it was the sound like a live band. The music was very strong at first, but we have an interview, we wanted to win this contest. After in august, when the contest was open to the audience to vote, we just wait to the end of august. And out of nowhere, we just received an e-mail from Nuclear Blast saying “Hey Guys, you just win the “Rock The Nation Award”. Holy shit what’s going on. We came out from nowhere.

LAM : Donc vous avez déjà une bonne fouille de fans.

Suicidal Angels :

Nous étions vraiment très surprise de voir que… Nous voulons vraiment remercier tout ceux qui ont votés pour Suicial Angels, tu sais, vous étions très surpris. C’est une très bonne surprise de voir qu’il a des gens, partout dans le monde, qui ont participé et qui ont voté pour que nous puissions gagner. Alors c’était une vraie bonne surprise pour nous.

En fait nous avons des amis, nous ne disons pas qu’ils sont fans, tu sais, ce sont des amis pour nous. Nous pensons à eux en tant qu’amis tu sais. Je n’aime pas trop le terme de « fan » tu sais. Il semble que nous soyons comme tout le monde dans le métal, c’est une grande famille et nous sommes tous amis. Alors, je voudrai dire un immense « Merci » à tous nos amis qui ont voté pour Suicidal Angels.


LaM: So you have already a huge fan crowd.



S A: We were really amazed when we saw that… We really want to thanks every body that voted for Suicidal Angels, you know, we were very surprised. It’s a really nice surprise to see that there were people all over the world that were a part of this contest voted us to win. So it was a very nice surprise for us. We have friends actually, we don’t say they’re fans, you know, it’s just friends of ours. We think about them as friends you know. I don’t like so much the word “fan”, you know. It seems like we are like every body in metal music is a huge family and we are all friends between us. So I would like to say a huge “Thank You” to all our friends who voted for Suicidal Angels

LAM :

Votre music est du Trash Old School. Qu’est-ce que vous aimé dans ce style? Et quelle est votre touche personnelle?

Suicidal Angels :

Je voudrai dire que le Trash est la musique avec laquelle nous avons grandi. Quand nous étions enfants, nous aimions beaucoup écouter du Trash. Tous autant que nous sommes. Nous avons grandi en jouant cette musique, avec des amis, en reprenant les groupes que nous aimions lorsque nous étions à l’école. Et ça a continué. A côté de ça, nous écoutions aussi tous les autres styles de métal, d’AC DC à Motor Head… Nous écoutions tous les styles de musique. Nos problèmes étaient expulsés dans le Trash. C’est une musique qui demande tant de passion et tant d’énergie. Les gens qui joue cette musique, dans le passé étaient… C’était une revolution musicale, pour le metal de l’époque.

Je ne sais pas quel age tu as et si tu as eu la chance de vivre les années 80, mais malheureusement je n’ai que 24 ans et je n’ai pas eu cette chance. J’ai simplement vu des vidéos de cette période. Et j’ai vu comment les gens étaient unis, comment ils s’amusaient, la musique venait directement de leurs tripes. C’est ce que j’aime dans le Trash, c’est une musique qui vient de vous. Sinon cela sonne faux. C’est ce que j’aime dans le métal.


LaM: Your music is old school trash, what do you like in this old metal style? And what is your personal touch?



S A: I would say that Trash metal is a music that we grow up with. When were kids we liked very much listen to Trash metal. All of us. We grow up, playing this music, with some friends, playing covers from bands that we loved when we were in school. That’s how it kept go. Besides we listen to all the kind of metal music alright, from AC-DC to Motor-Head... We listen to all the kind of music that. Our problems is going out to Trash metal I would say. It’s the kind of music that demand so much passion and so much energy. People that play that kind of music in the past was like you know….it was a revolution for the music, for the metal music.

I don’t know how old are you and if you had the chance to live in the 80’s but unfornatly I’m just 24 and I didn’t have the chance to live to the 80’s and I just saw some videos you know from the past. And I see how united they were, and how they were having fun, music directly came out from their guts. That’s what I like in Trash metal, it’s music that came from inside you. Otherwise it’s gonna be really fake. That’s why I love metal.

LAM :

Je voudrai savoir quelles sont vos principales sources d’inspiration pour votre musique et vos paroles.

Suicidal Angels :

Nous composons nos chansons tous ensemble, ça vient directement de notre musique, ça vient directement de notre cœur tu sais. Nous jouons simplement la musique. Nous la laissons venir. Nous apprécions la musique et nous voyons. Ce n’est pas une ligne droite. Nous secouons notre tête avec la musique que nous jouons. C’est très bien comme ça pour nous, tu sais. Cela devient une nouvelle chanson, c’est tout. Très bien, allons en faire faire d’autres en secouant la tête.

Pour ce qui concerne les paroles, je dirai que les paroles sont anti-religieuses. Car la Grêce est un pays très religieux. Les gens souffrent tellement, ils ont brulés tant de bibliothèque, ils se sont battus contre tant de philosophes au moyen age, etc. Tellement de guerre ont eu lieu à cause de la religion. Parfois les gens sont si passionnés et si stupides à cause de la religion et ils en parlent. Quand j’écris les paroles, j’essaie juste de « headbanger » avec des choses comme « hey, bouges vous les gars, réveillez vous, il n’y a pas que la religion dans la vie. Ce n’est pas simple dieu ou n’importe quoi. Ouvrez les yeux et découvrez ». Car ils se trompent. D’accord. Je n’ai pas de problème majeur si les gens croient en dieu. Je suis agnostique, mais je n’ai pas de problème avec les croyants. Mais j’ai un problème si les extrémistes sortent au grand jour et si tu ne fais pas attention aux paroles.


LaM: I would like to know what is your main sources of inspiration for your music and for the lyrics.



S A: Acutally we compose songs all together, but when it comes directly from the music, it comes directly from my heart you know. We just play the music. We just let it slow. We just enjoying the music and we see. It was not direct road. We headbang with the music that we play. That’s fine for us, you know. It’s a new song, that’s it. All right, the let’s go do some more than headbanging.

When it comes to the lyrics, I would say that the lyrics are really antireligious. Because, Greece is a really religious country. People suffered so much, they burned down so many libraries, they were fighting against so many philosophers during the middle ages and stuff like that. So many wars happened because of religion. Sometimes, people are getting so passionate and so stupid because of the religion and they just speak of that, you know. When I’m writing lyrics, I just, you know try to headbang some stuff like “hey come on guys, wake up, it’s not only religion. It’s not only god or whatever. Open up your eyes and see” because they’re wrong. Right. I don’t have a major problem if you believe in god. I’m against god, but I don’t have a major problem if you believe in god you know. I have a major problem if the extreme comes out, and if you don’t open your eyes to the lyrics or anything else.

LAM :

Pour en savoir un peu plus sur les chansons, pourrais-tu nous dire quelques mots sur le titre “The Pestilence Of Saint”. Comment est-ce qu’elle a été créée et de quoi traitent les paroles ?

Suicidal Angels :

Je suppose que tu aimes cette chanson.

Donc « The Pestilence of saints » est une chanson à propos de la vie des gens, ils passent leur temps dans la peur, agonisant et priant les saints. Il y a des saints pour vivre et il y a des saints pour tout ce qui peut exister, tout ce qui vient à l’esprit. C’est une chanson sur ce thème. La malédiction que les saints ont installée dans l’esprit des gens.




LaM: To know a little beat more about some songs, may you say some words about the track called “The pestilence of saints”. How did you create this one what the lyrics deal with?



S A: I suppose that you like that song.

So “The pestilence of saints” is a song about people going living, spending their life in fear, in agony and pray to the holy saints, you know. There are some saints for living, and there are some saints for what ever should be, they came to their mind. That’s what this song is about. This curse that all this saints have spread over people mind.



LAM : Et pour “Lies”

Suicidal Angels :

Les gens ont la plus part du temps le sentiment d’être faible. Tu sais, quand tu as… quand tu dois faire face à plusieurs difficultés, tu te sens faible et tu n’as pas la force de surpasser toutes ces difficultés, alors tu te tournes vers tes dieux et tu regardes le ciel en disant « Hey, dieu, aide moi ». Fouts en l’air ces conneries ! Nous sommes des personnes, tu sais. Retour sur le terrain et combat chaques difficultés. En fait le véritable nom de la chanson est “JesusLies”


LaM: And for “Lies”



S A: People most of the times are feeling weak. You know when you have … when you face some difficulties, you are feeling weak and you don’t have the power to spend out to every difficulties and you turn to your goods and look to the sky and you just say “hey god help me” something like that. Fuck that shit right! We are person you know. Come on back on the field and fight on every difficulties. Actually the real name of the song is “Jesus Lies”.

LAM :

Et il y a un titre instrumental “Mourning Of The Curse”, pourquoi avoir compose un titre instrumental ?

Suicidal Angels : Nous ne choisissons pas de créer un titre. Nous ne planifions pas notre musique. C’est un titre lent. Il nous évoque comme un vide. C’est pour cela que nous l’avons intitulé ainsi.


LaM: And there is one instrumental song which is “Mourning Of The Curse”. Why did you choose to make an instrumental song ?



S A: We didn’t choose to create an instrumental song. We don’t plan our music. That’s a slow song. It seems to us, that it was like a void. And that’s why we named it like that.

LAM : Où avez vous enregistré l’album?

Suicidal Angels :

L’album a été enregistré en Allemagne et nous avons enregistré longtemps avant de gagner le concours. En mars et avril. Cela nous a pris 15 jours d’enregistrement. Nous y étions pendant 8 à 10 heures par jour. Nous étions très concentre, nous avons passé tout notre temps sur l’album.


LaM: Where did you record the album ?



S A: The album was recorded in Germany and we recorded much time before we win. In March and April. It took us like 15 days of recording. We were there like 8 or 10 hours per day. We just focus, and we spend all our time on the album

LAM :

Quelle est la chanson de l’album “Sanctify The Darkness” que tu préfères interpréter ?

Suicidal Angels :

Je n’ai pas de chanson préférée. Tous les titres sont pareils pour moi, tu sais. Je les aime tous, je les apprécie vraiment. Peut-être, peut-être que sortent du lot « Dark Abyss » et « Apokathilosis ». Non, non, non ! Merde, il y a aussi « The Pestilence Of Saints » et « Lies »… C’est une question difficile, je ne peux pas y répondre. C’est trop dur. C’est notre musique. Et j’aime toutes les chansons.


LaM: What is the song from this album “Sanctify The Darkness” that you prefer to perform?



S A: I don’t have specially a favourite song. All the songs are the same to me, you know.

I love all of them, I really like all of them. Maybe, maybe I will stand out like the “Dark Abyss” and “Apokathilosis”. No no no ! Shit there’s also “The Pestilence of Saints” and “Lies”… That’s an hard question, I cannot answer it. It’s a beat tuff. It’s our music. I love all of the songs.



LAM :

Vous avez déjà realise un clip pour le titre “Apokathilosis”. Pourquoi avoir choisi ce titre comme premier clip tiré de votre album « Sanctify The Darkness » ?

Suicidal Angels :

Nous aimons cette chanson et nous avons dit “Allez faisons celle-ci”. Dans l’album il y a une autre chanson « Beyond The Laws Of Churche ». Il y a un autre clip pour ce titre, tu sais. Il y a deux vidéos sur l’album. Nous avons choisi ces deux titres, car ils sont rapides. Nous n’avons pas passé beaucoup de temps dessus, tu sais. Il y a beaucoup d’émotion. Nous étions particulièrement excités.


LaM: You already shoot a video clip for the song “Apokathilosis”. Why did you choose this song as the first video clip from the album “Sanctify The Darkness”



S A: We like that song, and we say “Let’s do that one”. And in the album there is one more song “Beyond The Laws Of Church” There is an other video clip on that song, you know. There is 2 videos on the album. We just came to that songs because they are fast. We didn’t spend too much time you know. There’s a lot of feelings. We were really excited about it.

LAM :

Vous serez en tournée en janvier avec Kataklysm, Belphegor, Darkest Hour et Resistance. Avec une date en France le 12 janvier. Qu’est ce que cela vous fait d’être dans cette tournée avec de tels groupes et comment vous préparez vous ?

Suicidal Angels :

Premièrement, nous sommes très content d’être en tournée une nouvelle fois. Nous avons déjà tourné, c’est comme un rêve tu sais. C’est ce que nous aimons faire. Nous sommes déjà venu en France, il y a quelques années, pour la tournée avec Massacre. Nous sommes très excités d’être de nouveau en tournée. Ce sont d’excellents groupes. C’est plus que de l’excitation. Tous les groupes appartiennent à la partie extrême du métal. Et je pense que chaque scène sera comme un holocauste de métal extrême. Ça va être comme, tu sais, des groupes de différents styles de métal extrême qui jouent tous ensemble. Ce sera comme un petit festival qui tournera à travers l’Europe. Tous les groupes sont excellents. Il y a quelques endroits où nous avons déjà joué, nous y avons des amis également. Nous sommes très excités et nous avons hâte de participer.


LaM: You will be in tour in January with Kataklysm, Belphegor, Darkest Hour and Resistance. You will be in France the 12th of January for this. What do you feel about to be part of this tour with such great bands and how do you prepare yourself for this?



S A: First of all, we are really glad to be on tour again. We have toured before it’s like dream you know. It’s what we like to do. And we have visited France, a couple of years ago, in our tour with Massacre. So we are really exited first of all because we will be on tour again. They are great bands. It’s more than exiting. It’s more than exiting. All these bands, they all belong to the extreme part of metal music. And I believe that every scene is gonna be an extreme metal holocaust. It’s gonna be like, you know, bands from different styles of the extreme music playing all together. It’s gonna be like a small festival touring all over Europe. All the bands are great. In some of these places we have played before, with have also some friends over there. We are really exited about it. We look forward to participate you know.

LAM : Merci beaucoup.

Suicidal Angels : OK, Salut, Merci beaucoup.


LaM: Thank you so much



S A: Ok, Bye-buye, thank you very much

LAM : Je t’en prie

Suicidal Angels :  


LaM: You’re welcome.