Spriritus Sancti Bizarre

Groupe : Deadchovsky
Label : Manic Depression
Année de sortie : 2007



Après un premier album très surprenant, Deadchovsky nous revient en cette année 2007 pour un second album. Tout en respectant les standards du Batcave, Deadchovsky ose beaucoup de choses ; que ce soit dans la voix, dans le rythme, dans les breaks… Le son de Deadchovskii est immédiatement reconnaissable avec un son puissant et étouffé à la fois, de la reverb, des breaks très nombreux et un rythme plus ou moins bancal. Une fois encore les limites sont repoussées. Le meilleur exemple étant Le frère du sandwichier. Ce titre, qui rappelle bien évidement Le sandwichier glauque de Montmartre, est polymorphe, passant du batcave au reggae, comme si de rien n’était. Sur le titre Le Cirque Vicieux, le son du clavier sonne comme un orgamone, chose peu commune pour un groupe de Batcave.

Les conditions d’enregistrement ont été bien meilleures que pour leur première production, cette fois Divarre s’est occupé de l’intégralité des titres et les parties de clavier d’Hellebore ont réellement été jouées alors quelles étaient programmées pour Decadence Revolution.

Vous ne serez pas au bout de vos surprises car lors de chaque écoute vous pourrez vous attacher à une petite partie d’un titre. Et en tendant l’oreille, vous pourrez entendre la myriade de subtilités qui compose la musique de Deadchovsky. Lorsque vous penserez avoir fait le tour de leur musique, vous pourrez vous attaquer à la voix d’Afterglauk pour étudier toute l’étrangeté des paroles. Et si vous ne comprenez pas tout, allez faire un tour sur leur site internet où vous pourrez allez les lire.

Rien qu’avec le titre de l’album « Spiritus Sancti Bizarre » vous savez que vous allez vous retrouver plongé dans un univers étrange. Puis en découvrant le titre des chansons : La Pythie démente, Butterfly Psycko Effect, Génération Tchernobyl… vous pouvez être sûr que votre voyage ne sera pas de tout repos. Et ce, même s’il y a quelques titres très planants comme A Nightride with the Moon.

Vraiment Deadchovsky est un groupe étonnant à la musique déroutante. Ils ont toujours pris des risques et tant mieux. La preuve est faite une fois de plus avec Spriritus Sancti Bizarre, que leur talent tout comme leur originalité est en constante expansion.

Pour en savoir un peu plus sur eux vous pouvez également aller écouter l’interview faite pendant le mix de l’album avec Afterglauque et Divarre: Interview Deadchovsky