Silent Waters

Groupe : Amorphis
Label : Nuclear Blast
Année de sortie : 2007

Amorphis revient pour la rentrée 2007 avec une nouvelle production intitulée « Silent Waters ». Cet album est plus intimiste, plus sombre que les précédents. Autant Eclipse était très grandiloquant, autant Silent Waters est renfermé et sombre. Mais ne vous inquiétez pas, vous reconnaîtrez le son d'Amorphis. Silent Waters est clairement un album qui pourra presque être plus facilement classé Métal-Gothique que Death Métal Mélodique.

La voix est plus grave, plus profonde. Il y a toujours des choeurs, mais plus dans un esprit d'accompagnement et moins pour créer une dynamique entrainante. Les variations chant clair et chant grave sont exploitées de façon magistrale.

Les mélodies sont très travaillées, avec de nombreux passages en harpèges, des changements de rythmes, des riffs qui sont repris avec quelques petites nuances par rapport au thème principal, des passages accoustiques (Weaving The Incantation). Et tout cela sur un rythme entre mid tempo et down tempo. Il est noter quelques prises de risques sur l'orchestration du titre « Towards and Again », qui mélange rythme très dance-floor, avec une intro très électronique et des passages au synthé très symphoniques. Le résultat est surprenant et extraordinaire. Amorphis a toujours mis des balades dans ses albums, Silent Waters ne fait pas excemption, le titre « I Of Crimson Blood » avec son intro au piano est très doux et agréable; « Her Alone » est également très prenant avec un riff répétitif à la guitare. « Enigma » titre accoustique est très heavy métal épique. L'album sonnant comme un long nauffrage avec des titres plus rapides au début de l'album (la chute dans l'eau froide), puis une période d'accalmie (le temps de la résignation à une mort certaine) et quelques passages plus excités sur la fin (les dernières tentatives de survie avant le trèpas),

Amorphis a su évoluer une nouvelle fois avec Silent Waters. Un album plein de créativité et de désespoir. Une merveille.