Bleed The Fifth

Groupe : Divine Heresy
Label : Roadrunner
Année de sortie : 2007

Divine Heresy est le nouveau groupe formé par Dino Cazarez (Fear Factory). Vous trouverez à la batterie Tim Yeng (Vital Remains), Tommy Vext au chant. Joe Payne à la basse ayant rejoint le groupe après l'enregistrement de l'album Bleed The Fifth.

Le plus simple serait de dire que Divine Heresy est un mélange de Fear Factory et de Pantera. Mais il y a un peu plus que ça tout de même dans la musique de Divine Heresy. La principale composante étant une rage palpable dès les premières notes. Et à la lecture des textes, on peut comprendre pourquoi le chant screamo est aussi puissant : le message de Divine Heresy doit être entendu du plus grand nombre. Il est pourtant simple et a déjà été répandu, mais visiblement, il faut enfoncer le clou, puisque certains font encore la sourde oreille : La bêtise humaine domine le monde, il faut arrêter cela immédiatement. Avec Bleed The Fifth, c'est le star-system qui est dénoncé. Failed creation parle des problèmes nord-sud. Saving Self traite des problèmes environnementaux. Pour la religion, écoutez False Gospel.

Avec Divine Heresy, impossible de ne pas comprendre ce qui se passe, la musique est d'une telle puissance, qu'elle fera des ravages et arrivera jusqu'à vous. En vous malmenant tant que vous n'aurez pas compris qu'il faut réagir.

La voix de Tommy Vext est énorme du début à fin de l'album. Tim Yeng n'est fini jamais de défoncer sa batterie avec une puissance impressionnante. Le son de guitare de Dino Cazarez étant d'une lourdeur monumentale.

Divine Heresy était attendu. Ils ne décevront aucun de vos espoirs.

Le seul reproche que l'on peut faire à cet album est qu'il soit trop court : 38 min.