Kremasta Nera

Groupe : Ataraxia
Label : Ark Records
Année de sortie : 2007

Sur l’île de Samothrace, en Grèce, régnait la triple déesse dévouée à la Terre, la Nuit et l’Eternel recommencement des cycles de la nature. Pour être initié à ses mystères, les peuples devaient subir 9 rituels.



C’est bien une atmosphère de recueillement qu’ATARAXIA nous propose sur cet opus. ATARAXIA est un groupe qui existe depuis de nombreuses années et qui égrène de petites perles au fil des années. Et ce « Kremasta Nera » sent l’encens, l’olivier et la douceur nocturne.

Après un titre très planant, les neuf rituels sont récités en litanies dans le titre The Nine Rituals. La voix profondes de Francesca Nicoli nous entoure.

Puis les titres s’enchaînent, rappelant immanquablement, Lisa Gerrard. Mais avec les années, ATARAXIA a su imposer son style, se renouvelant régulièrement pour ne pas lasser ses auditeurs.

Souvent dépouillés, les titres n’en sont pas moins forts. Les percussions ont une belle place, soutenant le chant.

La production est soignée, aérée.



Un album propice à la méditation.



Matthieu









Kremasta Nera, nouvel album d’Ataraxia est très varié. Avec un chant qui alterne le français, l’italien ou l’anglais. Très souvent tout en douceur comme sur Fengari, la ou les voies selon les titres, donne(nt) l’effet d’une douce brise, ou un effet très solennel (The Nine Rituals). Toujours très beau, le chant varie les tonalités, en utilisant plusieurs chanteuses qui ont un grain grave, aigu, séduisant… L’utilisation du duos permettant de mettre en exergue les deux voies et non pas d’en privilégier l’une par rapport à l’autre.

Musicalement Ataraxia continue son exploration des instruments acoustiques comme le luth, la cithare, la guitare, le violoncelle, les percussions. Cet ensemble nous plonge dans leur univers médiéval tantôt lumineux (titre avec les oiseaux), tantôt plus sombre (Migrato Animae, Wings). Mais quelque soit l’ambiance du titre, le rythme est toujours entrainant, même s’il n’est pas forcément très rapide. L’électronique faisant même une toute petite apparition, à peine remarquée sur Gira Vathra.

Ataraxia fait partie de ces groupes qui composent plus que de la musique. Ils nous transportent dans leur monde grace à la magie des notes. Ecoutez ce nouvel album d’Ataraxia et vous comprendrez immédiatement ce que signifie le terme « voyage musical ». Un album de toute beauté.



Xavier