Mary Celeste

Groupe : Mandrake
Label : Greyfall / Grau
Année de sortie : 2007

"Mary Celeste » est le troisième album des allemands de MANDRAKE. Avec leur précédent opus, "The Balance of Blue", ils avaient déjà imposé leur marque de fabrique : un métal gothic puissant et mélodique.



Avec ce nouvel opus, ils nous confirment leur talent sans pour autant nous surprendre. En effet, cet album reste dans la même lignée que le prédécesseur. Certains le reprocheront, d’autres applaudiront.

"Mary Celeste" est une belle collection de titres puissants et accrocheurs. Les mélodies se mémorisent facilement. Après une écoute, vous connaîtrez les détours de cet album et pourrez reprendre en cœur les refrains dès la deuxième écoute. Quasiment tous les titres sont taillés pour la scène et le public réagira assurément au quart de tour.

A noter que le magnifique titre acoustique « Paralized » conclue en beauté cet album.



Le concept de cet album est assez flou mais semble tourner autour de la marine marchande de la fin du 19ème siècle, de par les brides de paroles saisies au hasard et surtout les visuels somptueux de la pochette. Une atmosphère forte se dégage de l’ensemble.



Au niveau de la production, rien n’a été laissé au hasard. La batterie est vivante et puissante. La basse est bien présente et soutient les guitares très tranchantes sans pour autant nuire aux mélodies très présentes. La voix est bien intégrée à l’ensemble. Le timbre de la chanteuse est assez typé folk et est très plaisant sur la durée.



MANDRAKE réalise ici un album assez fort, mais plutôt binaire. Tous les titres sont très calibrés et pourraient figurer sur une face A. Pourtant durant l’écoute de ce disque, une impression de déjà-vu s’installe. En effet, les mélodies se ressemblent toutes vaguement.



A défaut d’originalité, MANDRAKE réalise un très bon album efficace et sincère, très bien réalisé et au concept intéressant.