Embrace The Fool

Groupe : Poets To Their Beloved
Label : Equilibrium Music
Année de sortie : 2007

Equilibrium Music est un label qui ne commet jamais d’erreur dans le choix des artistes qu’il intègre. Poets To Their Beloved, qui sort son premier album intitulé Embrace The Fool confirme cet état de fait.

Ce duo, composé de Saskia Dommisse et de Marcel Schiborr, dont la formation remonte à 2003, a enregistré l’ensemble des instruments et des voix figurant sur leur album, à l’exception du violoncelle (Sjanneke van Herpen). Leur rencontre s’est faite lors d’un atelier avec Brendan Perry autant dire que cela laissait augurer du meilleur. Si l’influence de Dead Can Dance est évidente, il faut également reconnaître la qualité des compositions et de l’exécution des chansons. L’album est très calme, très doux, très mélancolique également. Quel que soit le titre que vous écouterez, les notes, comme autant de filets, vous étreindront, au point de vous transporter dans un état de langueur extrême.

Bien sûr il y a quelques titres qui sont un peu plus rythmés que les autres, comme The Golden Cage Of Fateful Emotions.

Ce calme ressenti vient en partie du fait que la guitare imprime la cadence aux chansons. Les percussions sont très en retrait et ne sont là que pour agrémenter la mélodie.

Le toucher de Marcel Schiborr est vraiment magnifique sur sa guitare acoustique (Your Eyes So Strange To Me Innate, Your Soul Friend). Le chant des deux artistes est parfaitement maîtrisé et l’alternance se fait à merveille. Après une première démo en 2005, qui est écoutable sur le site internet du groupe, l’album nous révèle toute l’ampleur des capacités du groupe. Embrace The Fool est un très bel album, il faudrait être mort pour ne pas ressentir la poésie des titres et l’émotion qui s’échappent à chaque note.





ENGLISH TRANSLATION OF THE REVIEW



The label Equilibrium music never fails to choose its new artists. Poets to their beloved, who release their debute album entitled “Embrace the Fool” are there to confirm it.

This duet, whose creation dates back to 2003, is composed with Saskia Dommisse and Marcel Schiborr. They recorded all the instruments and voices on the album, cello excepted (Sjanneke van Herpen). As they met at a workshop directed by Brendan Perry, one could expect the best was to come! If Dead Can Dance’s influence is obvious, one must also notice the quality of the compositions and the performance of the songs. The album is very calm, very soft, and also very melancholic. Whatever title you choose to listen to, you will be carried away in state of extreme languidness. Of course, some of the titles such as “The Golden Cage Of Fateful Emotions” are more rhythmical than others.

This calm we felt listening to this album is partly due to the pace given by the guitar to the songs. The percussion section stands back and it is only there to embellish the melody.

Marcel Schiborr’s touch on his acoustic guitar is really magnificent (Your Eyes So Strange To Me Innate, Your Soul Friend). Both artists’ singing is perfectly mastered. Both singings are very intelligently played alternately. After a first demo in 2005 that you can listen on the group’s myspace page, this debut album reveals us all the scale of the group’s abilities.

Embrace The fool is a very beautiful album. One must be dead if one does not feel all the poetry in the different songs and all the emotion that issues from each note.