Breeze Of Solitude

Groupe : Violet Tears
Label : Ark Records
Année de sortie : 2008





Ark Records nous permet de découvrir le premier album de VIOLET TEARS, groupe de musique gothique mélancolique. Breeze Of Solitude est une petite merveille, avec la douce voix de Carmen De Rosas, qui nous berce tout doucement, nous cajole, nous étreint… Une voix d’une sensibilité rare, très poignante et émouvante. Dès Rising Tide, vous apprécierez son timbre entre Heavenly Voice et Chant lyrique. Sur Dimenticati vous aurez droit à un duo avec Claudio Contessa, sur ce titre la voix féminine se réduit à des vocalises pour laisser place à un chant masculin très clair et posé.

Musicalement, VIOLET TEARS est un groupe gothique par excellence. On y retrouve une batterie minimaliste (Homecoming), mais sait également varier avec par exemple des petits roulements de baguettes (Doubt), beaucoup d’utilisation de cymbale et de nombreuses variations dans le rythme sur les titres permettent d’éviter la monotonie. Avec certaines chansons qui utilisent une boîte à rythme (Velvet Moon).

Quelques nappes électroniques se font entendre sur certains titres pour donner une ambiance encore plus fantomatique au titre.

Atmosphère évaporée et diaphane qui est développée par un piano au son lointain et surtout à cette guitare qui utilise une énorme reverb avec parfois une bonne saturation (Waves Of Loneliness)

La basse assurant sa rythmique, un peu à la manière des groupes de batcave (Eternal Illusion), avec cette frappe très sèche et franche, qui marque chaque note.

Drowned, qui conclut ce cd est un peu à part, car il est le titre le plus triste et vous laisse un sentiment de perdition immense.

Breeze Of Solitude est un très bon album, qui vous ferra voyager au milieu des limbes à chaque écoute. Avec quelques titres plus rapides, mais la grande majorité des compositions sont empruntes d’une très grande langueur.