Instigator

Groupe : Black Comedy
Label : Season Of Mist
Année de sortie : 2008





Black Comedy est classé comme du “Modern Metal”, autant dire que cela n’est pas très clair comme définition de leur musique. En fait, nous nous retrouvons avec du Death mélodique avec des synthés qui donnent un côté mélodique à la musique et sont vraiment omniprésents (Sum Of All Shit). Un chant très Hard-Core, bien haché (At One With Decadence), avec des passages chantés avec de bonnes envolées (Subtle Conversion) ou des parties hurlées (War Incognito). La batterie est parfois mise en avant à grands coups de double pédale façon Soilwork ou Fear Factory (Civil Paranoia). Les guitares et la basse étant là pour accompagner, avec des riffs simples, efficaces (Prime Specimen, Lord Of Locus) et avec quelques solos de temps à autre (Favourite Hateobject).

Le groupe compte deux membres à la solide réputation : Tjodalv à la batterie (SUSPERIA, ex-DIMMU BORGIR, ex-OLD MAN’s CHILD) and Memnock à la basse (SUSPERIA, ex-OLD MAN’s CHILD). Et pourtant, aucune trace de Black Métal dans le son de Black Comedy. Leur Métal se laisse bien écouter, mais n’a rien de vraiment transcendant. Autant j’avais beaucoup apprécié le premier album de Susperia, autant cette première production de Black Comedy me laisse un peu sur ma faim. Un groupe qui peut être bien plus percutant que cela, j’en suis sûr. Il vous suffira d’entendre Story Of The God, The Beast And The Fools pour vous en convaincre.