Booze Broads & Beelzebuth

Groupe : Chrome Division
Label : Nuclear Blast
Année de sortie : 2008



Les rockeurs de Chrome Division sont de retour en cet été 2008. Après un premier album qui m’avait beaucoup surpris, notamment en voyant les membres de ce groupe qui sont toujours des métalleux confirmés. Les revoilà qui remettent le couvert avec leur rock old-school bien graisseux. Vous allez vous prendre à rêver de Harley, de pantalons en cuir, de cheveux gominés en écoutant leur nouvel album Booze Broads & Beelzebuth, qui est une nouvelle réussite. Comme quoi, revenir aux bases n’est jamais une vaine expérience. Et se reprendre un bon coup de riff de guitare, avec une batterie toute simple, ça ne fait pas de mal. Le chant est toujours aussi efficace, avec la voix de eddie GUZ qui lorgne du côté de Lemy avec son timbre rocailleux.

C’est toujours amusant d’imaginer ces métalleux, qui officient pour certains dans le métal extrême comme Shagrath (Dimmu Borgir) avec leur instrument pour seul costume de scène au lieu d’avoir leur maquillage et une armada d’effets sonores.

Le plus important dans la musique restera à tout jamais la créativité. Quand elle est accompagnée d’une interprétation irréprochable, on touche au pur bonheur. Et c’est le cas avec Booze Broads & Beelzebuth.

Bonne écoute.