Licht

Groupe : Die Apokalyptischen Reiter
Label : Nuclear Blast
Année de sortie : 2008



Die Apokalyptischen Reiter revient, avec l’album Licht en cette fin de mois d’Aout. Dès le premier titre (Es Wird, Schlimmer) vous êtes emportés par la chevauchée du groupe qui nous assène son métal germanique sans relâche. Die Apokalyptischen Reiter est un groupe de métal, un point c’est tout. Ils s’acharnent sur leurs instruments comme des forcenés pour laisser libre court à leur rage. Et si certains titres ont un son un peu plus festif (Auf Die Liebe), on est encore très loin des groupes comme In Extremo ou Tanzwut. De toute façon Die Apokalyptischen Reiter n’a pas besoin de point de comparaison. Ils ont su imposer leur style : un métal rugueux avec quelques modulations plus délicates et un chant en allemand (Heut’ Ist Der Tag ; Ein Lichtlein).

Le principe avec eux : tout à fond tout le temps ou presque (Wir Hoffen). Car il faut savoir tout de même reprendre son souffle de temps en temps. Cela donne lieu à des breaks ou des intermèdes très intéressants (Wir Sind Das Licht). Ou même des compositions assez inattendues comme le titre symphonique Nach Der Ebbe.

Il faut également évoluer pour ne pas tourner en rond, c’est le cas du titre Adrenalin, qui est très minimaliste et fait penser à certaines compositions de Rammstein, aussi bien dans la voix que dans le riff de guitare, avec le plus de Die Apokalyptischen Reiter : un petit rythme bien groovy. Vous pourrez apprécier la power-balade qu’est Der Elende, avec son association de guitare acoustique et de guitare saturée accompagnée d’un chant clair presque parlé qui se transforme en chant puissant lors du refrain repris en chœur.

Avec Licht, Die Apokalyptischen Reiter nous dévoile d’autres parties de sa personnalité musicale. Tout en gardant de nombreux titres qui sonnent très DAR et sont reconnaissables dès les premières notes, le groupe nous propose des versions différentes de leur métal. Cela annonce-t-il un virage de la part du groupe ou est-ce uniquement un clin d’œil à leurs influences musicales qui ont toujours été très diverses ? Est-ce l’influence de leur nouvelle guitariste Lady Cat-Man qui remplace Pitrone ? Il faudra attendre le prochain album pour le savoir. En attendant, allez écouter Licht, une expérience musicale très intéressante, comme l’est tout nouvel album de Die Apokalyptischen Reiter.

Vous pouvez dès maintenant visionner les clips de NACH DER EBBE ; ES WIRD SCHLIMMER ; DER WEG sur leur page MySpace :
http://www.myspace.com/reitermania