A Theme For The Moon

Groupe : Luigi Rubino
Label : Prikonovénie
Année de sortie : 2009



Date de sortie : avril 2009

Artwork : Gennaro Maddaloni

Tracklist :

1- Last Dance

2- Nostalgie

3- Fragments

4- Les larmes d'automne

5- Voice in the eye

6- Every desire

7- Melancholic Lisbon

8- Before love

9- Glace of dust

10- Behind the clouds

11- D'inverno

12- He is her



Tout en délicatesse et en sonorités vaporeuses ce premier album de Luigi RUBINO (également pianiste d’Ashram) nous transporte vers des contrées que nous ne pouvons aborder qu’en rêve. Tout est doux, tranquille, dans cet album où le piano semble à peine frôlé par le musicien comme si l’instrument était d’une infinie rareté. Dès la première piste donc, nous voyageons avec délice dans ce voyage instrumental qui nous laisse imaginer des soirs d’été légèrement pluvieux, des landes de bruyères et la rosée du matin sur de jeunes pousses printanières. En réalité, « A theme For the Moon » ne s’arrête pas sur une saison particulière si l’on considère les titres « Les larmes d’Automne » et « d’inverno ».

Pour venir accentuer cette douce mélancolie qui émane de la musique, quelques titres sont magnifiés par des chœurs féminins à la fois lancinants et évanescents (« Les Larmes d’Automne », « Voice in the eyes »), Ces chants féminins pouvant être soutenues par une voix masculine (« Before Love ») ou carrément remplacées par cette dernière (« Glace Of Dust »). Les instruments à cordes font parfois des apparitions très remarquées qui rappellent les grandes heures de la musique baroque italienne (« Every Desire ») mais toujours avec beaucoup de pudeur.

L’ultime morceau, « He is her » nous offre un très beau poème « Supplica a mia madre » de Pier Paolo PASSOLINI, lu dans sa langue originelle et parfaitement mis en musique par RUBINO.

L’album est présenté sous la forme d’un digipack slim où l’illustration montre des petites danseuses dont les bras pourraient tout aussi bien être des ailes de fées. Les tons pastel renforcent l’impression de douceur ressentie à l’écoute des différents titres.

Un très joli album qui procure beaucoup d’apaisement.