Rex Mundi X-ILE

Groupe : Ensoph
Label : Cruz del Sur
Année de sortie : 2009



Sortie : Mars 2009



Le groupe de Métal Gothique Industriel italien ENSOPH nous revient avec un nouvel album, Rex Mundi X-ILE, toujours aussi torturé et étrange que le précédent (Project X-Katon). Vous retrouverez tout le charme glauque du groupe avec la voix décharnée et bourrée d’effets en tous genres de N-IKONOCLAST, qui donne sa maque de fabrique au groupe. Et bien évidement leur son entre Black Métal (surtout pour la voix) et Métal Industriel, lorgnant aussi sur certaines ambiance Gothique (Shame On You !), à grand renfort de samples programmés par Xraphael et de clavier (Next-X@nctum), qui transforment encore et encore la musique. La guitare de Xraphael est assez peu transformée, avec un son saturé plus ou moins marqué, mais sans excès. S’étant particulièrement lâché sur les samples, Xraphael est un peu plus calme sur son instrument. Ce qui permet d’avoir une base organique bien solide. La rythmique assurée par Kktz à la basse et Xenos à la batterie est toujours bien plombée avec quelques accélérations par moment, des breaks et autres plaisirs évitant la monotonie et la répétition (Splendour & Majesty, The Whore & The Ashetist). L’ensemble des titres reste mid-tempo (Thir(s)ty Pieces Of Silver), vous hypnotisant toujours un peu plus pour vous faire succomber.

Si vous aimez les ambiances cyberpunk bien glauques vous donnant l’impression d’être dans la salle de torture de savants fous au milieu d’un monde post apocalyptique où plus aucun espoir n’est possible, alors Ensoph est le groupe de vos rêves.

Xavier