Total World Domination

Groupe : Sworn Enemy
Label : Century Media
Année de sortie : 2009



Date de sortie : 22.06.2009



Le nouvel album de Sworn Enemy va beaucoup plaire aux fans du groupe. Vous retrouvez toujours ce mélange entre Trash et HardCore. "Sell My Soul" donne tout de suite ton, avec un rythme bien speed, un chant bien HardCore et quelques beatdown. Tous les titres suivants sont dans ce même esprit : des accélérations grâce aux riffs de guitare de Lorenzo Antonucci et Jamin Hunt (Still Hating) et surtout à la batterie assurée par Jared Buckwalter, puis de gros ralentissements avec un tempo qui vous martèle le crâne et c’est reparti pour un tour. Le chant de Sal LoCoco est toujours hurlé et ultra agressif. La basse de Sid Caballero, suivant alternativement la ligne de guitare rythmique ou de batterie, alourdit encore le son de l’album. Ce qui permet à la guitare solo de partir dans des escapades virevoltantes sans que le son perde en efficacité et en percussion (Run For Shelter, Disconnect).

Total World Domination est ultra rapide du début à la fin vous aurez l’impression de vous faire passer dans une machine à laver avec programme essorage rapide. Aucun temps mort, vous serez toujours relancé d’un côté puis d’un autre, même sur les titres qui commencent plus doucement, vous aurez une petit coup de speed bien placé. Le groupe se permet une reprise bien plus rapide que l’original avec le titre "All Fucked Up" de Blood for Blood. Nous sommes assez loin du titre original, Sworn Enemy se fait plaisir et tant mieux. Pour le fun également, vous avez la fin du titre "Step In The Ring" avec un message téléphonique laissé par un fan du groupe, je ne sais pas si c’est un canular ou un véritable message, mais c’est très drôle ou pathétique si l’auteur du message existe vraiment.

L’album se termine avec "Home Of The Brave", le plus HardCore de l’album, où vous trouvez également un petit solo très intéressant.

Sworn Enemy continue sur sa route en appliquant ses bonnes vieilles recettes qui fonctionnent toujours aussi bien, alors pourquoi se priver du plaisir d’écouter leur nouvel album encore et encore. Vous pouvez l’écouter en boucle sans aucune difficulté. Un album efficace, qui malheureusement ne dure que 35 minutes.

Xavier