Darkest Days

Groupe : Obituary
Label : Candlelight
Année de sortie : 2009



Date de sortie : 15.06.2009



Nouvel album pour Obituary, qui avait fait son grand retour avec Xecutioner’s Return. Et toujours la même recette pour le groupe américain de Tampa : un death ultra lourd. Tous les titres sont plombés, toujours mid-tempo, la basse jouant souvent à l’unisson avec les guitares pour donner de la profondeur au son. Et ce chant si particulier de John Tardy, éraillé, légèrement grave, qui a fait la gloire du groupe pendant des années.

En toute honnêteté, cet album n’apporte pas grand-chose au monde de la musique. Mais qu’importe, Obituary n’a plus rien à prouver. Le groupe fait partie des légendes du Death Metal, ils ont influencé tous les groupes actuels avec leur style reconnaissable en quelques instants. Et c’est ce même style qu’ils nous proposent une fois encore avec quelques petites variantes. Allez écouter par exemple Lost qui a une lointaine parenté avec The End Complete, le titre le plus connu d’Obituary.

Tout l’album a la même structure, très massif, il vous martel le crâne avec le chant qui se cale sur le rythme de la batterie. D’une redoutable efficacité, ce procédé a le mérite de vous faire retenir immédiatement tous les titres. Petite aération au milieu de cette masse : les solos de guitares qui sont bien rapides.

Si ce n’est pas l’album de l’année, Darkest Days doit tout de même retenir votre attention, car Obituary fait partie de ces grands groupes qui ont hissé le Death à son niveau actuel. Il y a toujours quelque chose à apprendre de groupe comme Obituary.

Xavier