End Game

Groupe : Megadeth
Label : Roadrunner Records
Année de sortie : 2009



Date de sortie : 14 septembre 2009



Megadeth est définitivement revenu à ses racines : du métal bien speed. Après une intro instrumentale de 2’26 ultra rapide qu’est Dialectic Chaos, vous entrez dans le vif du sujet avec This Day We Fight ! L’intro vous avait survolté, alors quand The Day arrive vous allez sauter au plafond. Tout le meilleur de Megadeth se trouve dans ce titre : la voix nasillarde de Dave Mustain, une batterie qui claque, et un rythme super rapide, avec des soli de guitare qui n’en finissent plus et qui vous enchaînent les notes comme une machine en sur-régime. Quel pied ! 44 Minutes calme un peu le jeu, il fallait bien ça pour se remettre, mais les soli sont encore supersoniques, avec beaucoup de sweeping (j’adore ça) et les riffs très accrocheurs. 1.320° va vous chauffer à blanc, du pur Megadeth avec cette caisse claire qui vous donnera l’impression d’être au milieu d’une forge et quelle vitesse d’exécution. A croire que Dave Mustain et Chris Broderick ont plus de doigts que le commun des mortels. Bite The Hand est dans le même style, super efficace. Vous retiendrez Bodies pour ses soli, une fois de plus magnifiques. Endgame, avec son intro théâtrale pose les choses, même si le titre ressemble moins au début qu’à d’autres titres figurant sur d’anciens albums du groupe, peu importe, l’énergie est bel et bien présente et c’est tout ce qui importe. Un titre acoustique au début et à la fin ensuite avec The Hardest Part Letting Go… Avec au milieu de cette chanson le retour du son électrique pour un nouveau solo. Sealed With A Kiss et Head Crusher repartent à fond la caisse, vraiment jouissif. How The Story Ends est le titre qui m’a le moins plus, un peu trop répétitif à mon goût malgré un riff rebondissant, mais la ligne de chant n’a vraiment rien de novateur. The Right To Go Insane clôture l’album assez calmement.

Vous venez d’entendre 45 minutes de Megadeth, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : appuyer une nouvelle fois sur la touche play de votre lecteur cd.

Cet album est vraiment très très bon. Il confirme la grande forme de Dave Mustain et de ses acolytes. Megadeth est l’un des premiers groupes de métal que j’ai entendu et depuis je n’en décroche plus. Si le groupe a connu un petit passage à vide il y a quelques années, cet épisode malheureux est définitivement révolu avec EndGame.

Vivement qu’il passe en France pour apprécier l’album en live. Et prendre un pied d’enfer une fois de plus.



Xavier