Having Thin Moonshine

Groupe : Having Thin Moonshine
Label : Ark records
Année de sortie : 2009



Date de sortie : septembre 2009

01. Salomé

02. Giblets of Sorrow

03. Point of View

04. Fake Promises

05. Lifeless Eyes

06. Kidding

07. Vanishing

08. Nobody

09. Skeleton in a red Phone Box

10. Confidence

11. Jingle

12. Little Progress

Le premier album éponyme de la formation italienne Having Thin Moonshine est un ovni folk assez insolite. Allant jusqu’aux influences sonores espagnoles évoquant le flamenco tout comme le laissait prévoir le gros plan des deux mains sur fond noir de la pochette, les titres peuvent parfois se rapprocher des opéras rocks à tendance gothique (par le texte tragicomique), se montrant alors badins et très rythmés (Skeleton in a Red Phone Box). Notons l’interprétation très originale avec ses rythmiques hispanisantes du texte « Salomé », à l’origine pièce en un acte d’Oscar Wilde. Résolument folk, l’album plane sur la très belle voix caméléone de Alessia. Celle-ci sait se montrer très enjôleuse sur certains titres et mettre de la distance sur d’autres (Little Progress), voire parfois rieuse (Jingle). Le chant se fait même parlé pour « Confidence », une technique qui correspond évidemment bien au titre du morceau. Les paroles sont intégralement anglophones ce qui renforce l’aspect à la fois insolite et cosmopolite de l’album avec une opposition entre la langue chantée et les rythmes des percussions de l’Europe du Sud.