Symphony Of War

Groupe : Magic Kingdom
Label : Limb Music
Année de sortie : 2010



Date de sortie : 28 octobre 2010



Track Listing:

01. Symphony Of War 5:28

02. We Rise 5:38

03. Million Sinners World 4:17

04. Evil Magician 5:43

05. In The Name Of Heathen Gods 1:11

06. Monte Cristo 3:51

07. I'm A Lionheart 5:05

08. Unholy Abyss 4:15

09. Metallic Tragedy - Chapter 2: The Holy Pentalogy - Through The Sea Of Ice / Quest For The Holy Light 4:10.

10. Metallic Tragedy - Chapter 2: The Holy Pentalogy - Before The Apocalypse / War Of The Black Angels 10:11.

11. Metallic Tragedy - Chapter 2: The Holy Pentalogy - At The Gates Of The Last Mystic Dragon Land 2:58

12. Metallic Tragedy - Chapter 2: The Holy Pentalogy - Resurrection Of The Wizard / With The Gods Of Eg 3:01

13. Metallic Tragedy - Chapter 2: The Holy Pentalogy - Tournament In Hell 6:40



Amateurs de Heavy symphonique et épique rendant hommage aux meilleurs récits de Fantasy, votre quête doit passer par Magic Kingdom. Ce groupe belge composé de Dushan Petrossi (guitare), Olaf Hayer (chant), Vassili Moltchanov (basse), Freddy Ortscheid (batterie), Phil Giordana (clavier) sait y faire. Rien qu’en voyant la pochette de l’album, vous avez un très bon aperçu de ce qui vous attend d’un point de vue musical. Et vous ne serez pas déçu. Tout ce qui fait la quintessence du style se retrouve dans cet album Symphony Of War. Pour commencer, vous aurez droit à des titres bien entraînants, ultra rythmés, qui répondent à tous les canons du Heavy épique, avec des guitares dans tous les sens (Million Sinners World, Monte Cristo). La batterie est ultra speed, avec de bons breaks qui permettent de repartir au front sans hésiter. Le chant est également bien travaillé. Car au-delà d’un simple doublement de la voie, vous avez de nombreuses modulations qui vous sont offertes (We Rise, Evil Magician).

Les claviers sont toujours là pour donner encore plus de grandeur aux compositions, en appuyant les passages de guitare ou la rythmique (Unholy Abyss).

Magic Kingdom va vous faire penser à beaucoup de groupes du même genre, certes. Mais les comparaisons sont de bon augure, car la qualité est là également. Et si des noms comme Rhapsody of Fire ou Iced Earth vous viennent en tête, c’est tout à fait normal. Peut-être aurez vous été légèrement influencé par la pochette qui a été réalisée par Leo Hao (Blind Guardian, Iced Earth).

Et surtout l’album se termine par le titre Metallic Tragedy Chapter 2 : The Holy Pentalogy. Divisé en 5 parties, ce titre dure au total plus de 30 minutes. Avec intro à la façon d’un orchestre symphonique, puis ce chant féminin si doux et vaporeux qui arrive à vos oreilles. Et la voix du narrateur vous donne un rapide aperçu de l’histoire qui vous attend au milieu des guerriers, magiciens, dragons et autres créatures des enfers. Un solo de guitare extrêmement rapide clôt cette longue intro. Les choses sérieuses commencent juste après. Avec une belle mise en scène, chaque protagoniste bénéficiant d’une voix différente (masculin ou féminin), cela vous permet de rentrer plus facilement dans l’aventure de ce grand combat du bien contre le mal. (l’intro de la 3ème partie va vous faire penser, en raison de la ligne de basse aux compositions d’Iron Maiden). La confrontation finale, agrémentée d’une très longue partie de bruitage, est très prenante et vous imaginerez sans aucune difficulté le champ de bataille.

Autant dire que vous allez vous faire plaisir en l’écoutant. Et imaginez ne serait-ce qu’un instant que le groupe le reprenne en intégralité sur scène ! Ce sera un très grand moment de métal à n’en pas douter.

Magic Kingdom est un très bon groupe de Heavy, avec ce troisième album, il est certain que de nombreux fans vont se rallier à leur cause. D’autant que l’album est proposé dans différentes versions dont une édition limitée avec double CD (comprenant 2 titres bonus, des videoclips et fonds d’écrans), le tout est disponible dans un étuis classieux, avec un autocollant et un poster.

Xavier