Blunt Force Trauma

Groupe : Cavalera Conspiracy
Label : Roadrunner
Année de sortie : 2011



Sortie: 28 mars 2011



Vous aviez très certainement été surpris par la puissance et l’agressivité du premier album de Cavalera Conspiracy. Et bien ce n’était rien par rapport à ce qui vous attend sur Blunt Force Trauma leur nouvelle production! Tout ce que vous aimez dans le métal et dans le savoir faire des frères Cavalera se retrouve condensé dans ce nouvel album.

Dès le premier titre Warlord, vous aurez une bonne idée de ce qui vous attend : une voix surpuissante, une batterie qui claque et des guitares folles. Torture, le titre le plus court de l’album avec ses 1’52, enfonce le clou. Tout est fait pour que vous ayez une impression de vitesse incroyable (Blunt Force Trauma). Et même si ça blaste à tour de bras, au point que vous allez avoir envie de faire un mush-pit dans votre salon, vous retrouverez également quelques éléments mélodiques sortis de nulle part (Rasputin), comme nous y a habitués Max Cavalera à l’époque de Sepultura (Roots) ou avec Soulfly.

Et vous avez aussi quelques innovations, comme ont pu l’annoncer dans plusieurs interviews aussi bien Max, qu’Igor. Ce dernier a souhaité avoir un son de batterie qui se reproche des rythmes que l’on retrouve dans la techno allemande. De son côté, Max a modifié sa façon de chanter sur certaines parties (pour en savoir plus allez écouter notre interview de Max Cavalera : lien ici).

Toujours percutant, même sur des tempo moins speed (Killing Inside), les titres vont s’enchaîner les uns après les autres, variant les plaisirs de la violence musicale. Et vous ne pourrez pas vraiment dire si vous en préférez un plus qu’un autre. Car tous ont leur charme et leur ambiance. Que ce soit Trasher avec son petit côté old school et son solo de guitare avec effet saturation+whawha, ou I Speak Hate qui est sec et froid, comme le font les groupes de Modern-Metal ou encore avec Genghis Khan qui a des parties parlées bien douces et des mini soli de guitares ultra rapides, vous ne pourrez jamais rester sans réaction en les écoutant.

Et si vous tendez l’oreille ou si vous lisez les paroles, vous y trouverez encore une raison de plus d’admirer cet album. Car au-delà de la puissance sonore, c’est une véritable histoire qui vous est racontée, à chaque fois différente.

Blunt Force Trauma est un album magistral. Il va faire date dans l’histoire du métal, comme toutes les productions de Max Cavalera. Vous allez pouvoir vous faire plaisir en l’écoutant encore et encore et en assistant aux concerts qui seront donnés par le groupe dans les semaines à venir.



Xavier