Dodecahedron

Groupe : Dodecahedron
Label : Season Of Mist
Année de sortie : 2012



Sortie: 20.01.2012

Avec cet album éponyme Dodecahedron vous propose un Black metal qui sort des sentiers battus. Leur musique respecte le style, certes, mais Dodecahedron y ajoute quelques touches personnelles.
Sur All father et I Chronocrator vous avez des passages très jazzy, qui côtoient l’extrême violence. Avec Vanitas vous allez vous rapprocher du doom. Descending Jacob’s Ladder est un titre fantomatique, avec ses sons électroniques sortis de nulle part entre Alien et L’exorciste. Et que dire de View from Hverfell, un titre divisé en 3 parties (4’17, 8’08 et 10’21) ? Il est si long et si riche que les mots ne suffisent pas.

Ce mélange incessant des sons fait de cet album de Dodecahedron une véritable épreuve. Vous aurez l’impression de passer dans une sorte de machine à laver, de vous faire submerger par la musique et balancer de droite à gauche sans savoir d’où viendra le prochain riff ou le prochain break.
Techniquement irréprochable, Dodecahedron est un groupe de fous furieux qui osent. Peu importe que le larsen dure plusieurs dizaines de secondes ou qu’un riff soit répété encore et encore, car tout sonne comme il se doit.

Ames sensibles s’abstenir. Par contre, pour les autres, Dodecahedron est un album de Black metal à ne pas manquer, car leur créativité devrait vous plaire.


Xavier