Living like a Runaway

Groupe : Lita Ford
Label : SPV
Année de sortie : 2012


Date de sortie : 18/06/2012


Vous aimez le rock, pur, fiévreux, vous allez vous régaler avec Living Like a Runaway de Lita FORD. Cette ancienne membre (jusqu’en 1979) du groupe The Runaways sait y faire ( vous apprécierez la référence dans le titre de son album). Même si Lita FORD n’a pas brillé depuis longtemps dans les charts, Living Like a Runaway doit retenir votre attention.

Sa voix est délicate ou rageuse, tout comme sa musique, avec des guitares bien en avant. Tout ce que l’on aime quand on apprécie le rock. Branded est une bonne entrée en matière, bien rythmé, avec de nombreuses variations que ce soit dans la mélodie comme dans le chant. Le titre se retient facilement et surtout, ça groove. Hate avec son riff d’intro guitare/basse fonctionne bien également, même s’il manque cruellement d’originalité (Seether). Un autre titre avec un bon riff, un peu plus original, Devil In My Head, devrait bien vous accrocher. Mi-tempo, avec une belle ligne de chant et surtout cette guitare, qui revient régulièrement pour vous marteler ces quelques notes bien senties, légèrement saturées. A Song To Slit Your Wrists By est également bien envoyé, avec un rythme rapide et une orchestration très travaillée. La guitare est encore bien à l’honneur sur ce titre.

La chanson Living Like a Runaway est un beau mélange de soft-rock. Un titre très printanier, qui s’écoute avec plaisir. Relentless appuie un peu plus, avec son bon riff de guitare et ce refrain repris par un chœur, qui pourrait faire des merveilles en concert si le public joue le jeu. Pour la ballade électro acoustique, vous avez Mother, un titre très doux, avec un joli solo de guitare. Et pour la ballade électrique, un peu pêchue tout de même, c’est le morceau suivant Asylum.

Un petit duo chant masculin/féminin vous attend sur Love 2 Hate U. Le titre s’écoute bien, avec ce jeu de question réponse entre les deux voix et la guitare qui s’intercale par petites touches tout au long du titre. Un bon équilibre a été trouvé.



Xavier