The Stomach For It

Groupe : The Bunny The Bear
Label : Victory Records
Année de sortie : 2012


Date de sortie: 25.05.2012


Tracklist:
01 – Congregration
02 – Sky
03 – All Birds
04 – This Isn’t Why You Made Her
05 – Soul
06 – Breeze
07 – Lonely
08 – I’m Scared Aloud
09 – Sheep
10 – Pieces
11 – It Kills Me


Il y a des groupes qui, sans que vous sachiez pourquoi , ont décidé de vous sauter dessus sans crier gare. Avec la délicatesse d’un catcheur que se jette dans vos bras depuis la 3ème corde ou d’un séquoia géant qui se coucherait au sol après les assauts soutenus de bucherons énervés.

The Bunny The Bear est difficilement classable. C’est du Métal. Avec un côté très Core. Pourtant, vous avez des lignes de chant clair. Un petit fond d’electro. Mais ce qui frappe le plus, c’est cette voix, éraillée, qui vous fait mal aux cordes vocales et à la gorge rien qu’en l’entendant (un peu comme dans le groupe français Stupeflip).

Le résultat ne va pas manquer de vous surprendre. Les sons vous assaillent de partout, sans répits. Quel que soit le titre que vous écoutiez, aucun ne se ressemble. Les breaks sont omniprésents et ne cessent de vous déstabiliser (All Birds). Le pire, c’est qu’au milieu de ce bordel musical organisé, se détache toujours une petite mélodie, un riff, qui vous accroche l’oreille et rend l’album The Stomach For It très addictif. Non pas qu’il faille être masochiste pour l’apprécier, mais parce que malgré ce mélange hétéroclite et improbable, se cache une très belle architecture. Comme si le Facteur Cheval s’était occupé de la composition des morceaux.

Il y a tout de même des titres un peu plus sages (tout est relatif) comme This isn’t why you made her. Et ce n’est pas parce que l’intro est toute douce, limite Emo, que la suite n’est pas plaisante, comme sur Soul, c’est simplement la façon qu’a The Bunny The Bear de faire des balades … à grands coups de hache.

Il faut reconnaître que le titre de l’album est très bien choisi: The Stomach For It. Aurez vous les tripes de l’écouter… en entier ? Ou aurez-vous les yeux plus gros que le ventre ?…
Tentez l’expérience, elle vaut largement le coup.


Xavier