Idle Hands

Groupe : Continents
Label : Victory Records
Année de sortie : 2013


Date de sortie: 22.01.2013


Et voilà, encore un groupe de Hardcoreux bien bourrins qui signent chez Victory Records.

Que dire de Continents ? Ils sont anglais et fougueux. Visiblement, ils veulent en découdre. En tout cas, ils mettent le paquet pour faire le plus de bruit possible. Et le pire c’est que ça fonctionne. Si Continents est loin de révolutionner le genre, ils savent au moins lui rendre hommage comme il se doit. Que ce soit avec du gros beatdown, des riffs ravageurs ou un chant guttural à souhait, tout y est. Vous pouvez prendre n’importe quel morceau, vous aurez les oreilles en sang en quelques instants. Pas de compromis, pas de relâche. Si vous aviez l’impression que tout allait bien se passer jusqu’à l’écoute de Pegasus, Pegasus, c’est que anticipiez beaucoup sur ce qui allait arriver par la suite. Land of the Free est un bon exemple de ce qui peut se faire avec quelques bonnes idées, beaucoup d’énergie et une pincée de savoir-faire.

Cet album de Continents ne fera peut-être pas date dans l’histoire du métal, mais il marque les débuts du groupe chez Victory Records. Avec un peu plus d’originalité ce sera parfait, mais pour l’instant, il est presque possible de donner le nom du groupe dont l’influence plane, pour chacun des titres de cet album. Au moins l’énergie et l’envie sont là, c’est bien le principal. Reste à voir ce que cela donne sur scène. En tout cas, en studio, avec une bonne production, ça envoie fort.


Xavier