Récits d'Ivres

Groupe : New Assholes
Label : Klonosphere
Année de sortie : 2013


Date de sortie: 08.02.2013


Comment parler de ce second album de New Assholes tout en restant poli? Un exercice bien difficile et qui conviendrait fort mal à l’ambiance du groupe.

Pour faire simple, New Assholes se contrefout de toutes les conventions. Esprit rock n’ roll – punk tout est prétexte à balancer les watts. Les paroles n’ont pas d’importance, en tout cas, n’y voyez aucun message pour sauver la planète, loin de là. Ici l’atmosphère est éthylique. Plus c’est fort (la musique et l’alcool), plus c’est bon. Telle pourrait être la devise de New Assholes.

Avec des paroles en français, New Assholes arrivent, avec un langage pour le moins fleuri, à faire des rimes ! A croire qu’ils arrivent à rester à jeun plus de 5 minutes dans une journée (Récit d’ivres) !
Plus sérieusement, New Assholes est un groupe de potes, qui aiment le houblon, le malt et pour faire court, tout ce qui peut passer dans un alambic et ressortir avec une belle saveur.

La chanson Délit de Fuite est un modèle de civisme. Claquer tôt pourrait être diffusé comme générique de Question pour un champion ou des Feux de l’amour, ça aurait son petit effet ! Debout qu’on pisse va faire plaisir aux chiennes de garde qui n’ont pas d’humour.
Sous leurs apparences de soulauds patentés, les 3 membres de New Assholes sont tout de même de très bon musiciens. Sans rien dévoiler de leur identité (vous n’avez qu’à les voir en concert pour faire le rapprochement vous-même), vous pouvez leur faire confiance quand il s’agit d’envoyer du lourd.

New Assholes est un groupe irrévérencieux, jouisseur et dionysiaque. Oubliez toutes les recommandations pour rester en bonne santé. Avec New Assholes vous allez boire sans aucune modération, jusqu’à ce que votre foie rende l’âme.


Xavier