To Beast Or Not To Beast

Groupe : Lordi
Label : AFM
Année de sortie : 2013


Date de sortie: 01.03.2013


Révélé au grand public lors de sa victoire à l’Eurovision, le groupe Lordi n’a pas dit son dernier mot. Force est de constater que le groupe de Heavy Metal a encore plein de bonnes surprises musicales à nous offrir.

Toujours costumé comme il se doit, le groupe envoie un métal bien classique qui passe très bien. Abordant tout un tas d’histoires de freaks et autres créatures étranges, Lordi s’amuse à nous faire peur. Et nous aimons faire semblant de frissonner.

Les compositions sont calibrées pour vous faire passer un très bon moment. Juste ce qu’il faut de guitare, un refrain qui se retient en un instant et se chante en chœur (I Luv Ugly) et vous pouvez être sûr de faire un carton en concert (nous pourrons vérifier tout ça lors du prochain Hellfest).

Avec de légers effets électroniques pour avoir une petite intro ou outro, Lordi peaufine l’ambiance sonore tout autant que ses tenues (Horrifiction, Schizo Doll). Et qui irait s’en plaindre. Prenez The Riff, rien de bien compliqué : quelques notes au synthé qui tourne en boucle, des guitares en power cords et le tour est joué. Enfin si tout était si simple, tout le monde pourrait devenir un groupe à la carrière internationale.

Lordi a su se démarquer des autres, certes par un visuel différent, mais au-delà des costumes, c’est bien la musique et elle seule que vous retrouverez sur leur album. Lordi sait être accrocheur avec de minimes variations qui font la différence. Tempo plus (I’m The Best) ou moins rapide (Something Wicked this Way Comes), breaks, chant modulé, synthé, soli de guitare (Happy New Fear) tout est bon pour arriver à ses fins. Et personne ne s’en plaindra.

Ce nouvel album de Lordi assure donc une ambiance parfaite de train fantôme !



Xavier