A Shade Of My Former Self

Groupe : The Charm The Fury
Label : Transcend Records / Listenable
Année de sortie : 2013


Sortie : 16/09/2013



The Charm The Fury est un groupe qui porte très bien son nom. La chanteuse, Caroline Westendorp, est impressionnante à tous les niveaux. Séduisante, comme n’importe quelle belle brune tatouée, elle a un coffre qui fera pâlir d’envie bon nombre d’entre vous. Avec un chant clair de cette puissance, très limpide et aussi facilement passer à du growl bien lourd et bien gras n’est pas donné à tout le monde. Je ne saurais dire pourquoi, mais c’est toujours à mon sens plus impressionnant avec une chanteuse. Peut-être parce que l’opposition est encore plus flagrante, au niveau des tonalités.

Au final, ce mélange de charme et de violence est un mariage parfait. Si le son de The Charm The Fury n’est pas si extraordinaire que cela, car il existe plusieurs autres groupes qui jouent sur les capacités de leur chanteuse, il n’en demeure pas moins que le résultat est très plaisant. Surtout il s’agit d’un premier album. Qui peut dire qu’il a fait aussi bien dès sa première production ?

Vous pouvez écouter leur album A shade of my former self à n’importe quel moment, vous y trouverez un titre qui convient à votre état d’esprit.
Car que ce soit sur la douceur du titre d’introduction The Unveiling ou de In the wake of pride, sur la rythmique simple et répétitive de A Testament, sur le refrain entêtant de Carte Blanche, vous y trouverez votre comptant. Même chose avec le jeu chant masculin/féminin de A shade of my former self. Le featuring avec Jamie Graham devrait bien vous reveiller sur The Enemy. Et si ce n’est pas le cas, alors celui avec Daniel de Jongh sur Colorblind aura bien plus d’effet que n’importe quelle boisson énergisante.

Et c’est comme ça sur tous les titres de ce très bon album. Les mélodies s’enchaînent avec les passages bien énervés, que demander de plus à un groupe de métal : de la puissance et un sens aigu de la musique, une sorte de douceur rugueuse.

Au final, vous ne pourrez que succomber face à tant de charme ! (oui c’était facile, j’avoue, mais la tentation était trop grande).



Xavier

The Charm The Fury - Carte Blanche (official music video)