Kali Yuga Bonfire

Groupe : Hot Hell Room
Label : Dooweet Records (distribution)
Année de sortie : 2013


Date de sortie: 2013


L'album Kali Yuga Bonfire de Hot Hell Room va plaire à tous les amateurs de rock planant et soigné.
Avec de fines mélodies appuyées, qui savent rester légères et un chant qui n'est pas sans rappeler le phrasé de Lan Stealey (Alice in chain), vous trouverez grand plaisir à écouter toutes leurs compositions.
Si la voix est très en avant ce n'est que pour augmenter les effets planants, avec ces trémolos si bien maîtrisés. Le résultat est très agréable à entendre. Juste ce qu'il faut de sécheresse et de rigueur, avec un côté chaleureux et généreux qui est également bien présent.

Le rythme n'est pas très rapide, sans pouvoir être décrit comme lent non plus. Un titre comme Humanity Will Never Change (titre3) est un bon exemple. Des alternances de passages calmes, d'autres plus relevés. Des mini breaks où la voix se retrouve quelques secondes avec un seul instrument (guitare, basse ou batterie), ce qui change la mélodie. Et dans le même temps permet de garder la même harmonie avec ce chant qui sert de lien.
Il y a aussi des titres plus rock n'roll comme Rejection (titre4). Rythme plus énervé, son plus sec, guitares plus acérées et au final un bon morceau comme vous pouvez vous en douter.
Mais il faut bien reconnaître que le titre qui ressort plus, selon moi, reste Wistful Sunset (titre 5). Une petite merveille où tout se mélange : un bon solo de guitare, de longs passages proches de la balade et des parties plus énergiques. Tout est fait pour que vous vous sentiez bien avec une vraie envie de vous remuer les hanches, sans vous faire mal.

Et les titres s'enchaînent avec la plus grande facilité tout au long des 12 plages de ce bel album.

Entre rêve et réalité, voilà comment vous vous sentirez à l'écoute de cette production soignée de Hot Hell Room.


Xavier