Chapitre VI

Groupe : L'Esprit du Clan
Label : Verycords
Année de sortie : 2016


Date de sortie : 15/04/2016


L'esprit du clan est bien connu des fans de metalcore.
Leur nouvel album, sobrement intitulé chapitre VI, enfonce le clou, comme il est de coutume pour le groupe.
Rien de novateur si l'on peut dire. Mais que recherche-t-on à l'écoute de L'esprit du clan mis à part une bonne décharge électrique ? Comme un électro choc ou un coup de taser, pour nous faire réagir sur ce qui nous entoure.

Les textes sont toujours très percutants. À commencer par l'intro de Céleste qui nous rassure car le soleil explosera dans 5 milliards d'années, nous ne sommes donc pas concernés!
Le dernier homme en rajoute une couche en rappelant que nous sommes capables de nous autoexterminer. Et ainsi de suite. Si certains pourraient penser que le groupe enfonce des portes ouvertes, sachez que la puissance de L'esprit du clan est telle qu'ils emportent le chambranle et une partie de la cloison au passage!

L'esprit du clan est aussi un groupe porteur d'espoir, avec des titres comme « Testa dura », qui traite de la solidarité.
C'est un regard acéré sur la société qui nous entoure que porte L'esprit du clan.
Et que vous le vouliez ou non, les paroles frappent toujours là où le bas blesse.
À vous de puiser dans l'énergie que le groupe vous envoie à grand coups de décibels. C'est à vous de construire votre vie à la force du poignet, parfois aidé par votre famille par exemple (or astral).

Pour accompagner ces discours, la musique de L'esprit du clan est massive. Cette lourdeur est leur marque de fabrique. Ce qui est très fort, c'est que dans le même temps le groupe développe une grosse vélocité.
Tous les titres sont construits sur une base commune : une batterie qui claque, pas forcément très rapide, mais agressive sur chaque frappe. Les guitares sont saturées au maximum, avec une tonalité basse, ce qui les rend tranchantes et écrasantes en même temps. La basse se noie un peu au milieu de tout cela, mais si vous tendez l'oreille, vous saurez qu'elle est bel et bien là (Zénon), bien tapie dans le fond des mélodies, solidement campée sur sa ligne rythmique.

Et le chant : c'est une marque de fabrique du groupe.
La voix puissante et éraillée de Arsène va en terrasser plus d'un. Rares sont les chanteurs qui peuvent avoir de la puissance tout en articulant. C'est ce que réussit Arsène. Cela vous permet de comprendre ce qui vous est braillé.

Chapitre VI est un album redoutable.

Xavier